Peut-on réconcilier ARGENT et SPIRITUALITE ?

argent-et-spiritualite

Il est souvent difficile de concilier argent et spiritualité.

Et s’il s’agissait des 2 faces d’une même pièce, quelle serait alors la valeur émergente ?

En tant qu’entrepreneur, je vous livre dans cette vidéo mon point de vue sur la question.

Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

PENSEZ POSITIF !

Pour obtenir le meilleur au quotidien, la première étape est de s’entrainer à « penser positif ». En devenant optimistes, nous choisissons un mode de pensée tourné vers du constructif, nous voyons les choses sous leur meilleur jour et nous devenons plus confiants en l’avenir. Aujourd’hui, nous savons que l’optimisme et la pensée positive ont une influence sur notre bien-être physique et psychologique. En ressentant le positif, nous osons aussi aller au-delà de nos limites.

C’est dans les périodes de grande difficulté qu’il faut aller chercher au plus profond de nous-mêmes ce positivisme qui nous permettra de reprendre le contrôle de notre vie et d’exprimer malgré tout le meilleur de nous-mêmes.

Au début de ma vie professionnelle, j’avais l’habitude d’endosser un rôle de victime et de me persuader que c’était comme cela et que je ne pouvais rien y faire. J’avais tendance à penser que le positif n’allait pas durer. Après un profond travail sur moi, j’ai progressivement pensé, parlé et ressenti du positif. L’étape suivante a été pour moi de considérer toute mauvaise nouvelle comme un événement positif. Quand un événement arrive, nous avons effectivement le choix de le considérer comme positif ou comme négatif. Par exemple, pendant que j’écris ces lignes, des collaborateurs m’avertissent qu’un de nos établissements hôteliers a reçu une lettre de l’Inspection du travail, nous reprochant de dépasser l’amplitude horaire entre le service de restauration du soir et celui du midi. En effet, le personnel (dont le chef de cuisine) doit respecter un arrêt minimum de onze heures entre les deux services. Or, régulièrement, il arrête vers minuit et reprend à dix heures le lendemain matin, ce qui est légalement interdit (le fameux Code du travail…). Nos conseils sont inquiets. Et si j’avais une condamnation.. ?, et si… ? Je décide de ne pas entrer dans mes peurs et d’en tirer un enseignement positif pour l’entreprise, en réorganisant l’équipe de direction.

Et vous, adoptez-vous un état d’esprit positif ?

Je vous souhaite une excellente journée,
Ludovic

Vivez-vous CONSCIEMMENT ?

Notre mode de vie contemporain nous pousse à la dispersion. Nous sommes en permanence interrompus par un flot continu d’appels, d’e-mails, de sms, et nous avons pris l’habitude de sauter d’un sujet à un autre, d’une activité à une autre. J’avais par exemple pris l’habitude de répondre le plus rapidement possible aux nombreuses sollicitations dont j’étais l’objet.

Nous avons souvent la tentation de faire plusieurs choses en même temps. J’étais un champion de cet exercice : je mangeais en travaillant, je téléphonais en marchant ou en conduisant, je me rasais en pensant à la journée qui m’attendait. Et pendant de nombreuses années, j’ai vécu tel un robot, préoccupé, tendu, stressé…

Et vous, vivez-vous consciemment ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

ENTRE 2 ACTIONS, ARRÊTONS-NOUS !

Lorsque mon esprit était agité et dispersé, pris dans un tourbillon d’activités, je n’avais pas de vision claire et lucide des décisions à prendre. S’arrêter entre deux actions permet de retrouver ses esprits.

Par exemple, après un coup de téléphone, sentons notre souffle, sentons le contact de notre corps avec notre siège plutôt que d’enchainer immédiatement un autre coup de téléphone…

Après un rendez-vous, au lieu de reprendre immédiatement nos activités, nous pouvons repenser à l’échange que nous avons eu et regarder les points positifs de la discussion.

Avant de travailler, de téléphoner à une personne, prenons le temps de quelques respirations profondes, ce qui permettra de nous connecter à ce que l’on s’apprête à accomplir. Par exemple, avant de me mettre à la tâche pour écrire mon livre, je me reconnecte à mon attention et je demande de l’aide à l’Univers.

Et vous, vous arrêtez-vous entre deux actions ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

Pourquoi CREER sa SOCIETE dès maintenant ?

entreprendre

Si vous vous lancez dans l’entrepreneuriat, je vous encourage à créer votre société dès que possible.

Les sociétés sont favorisées par rapport aux personnes individuelles : protection du créateur, fiscalité…

Si vous souhaitez développer l’état d’esprit de l’entrepreneur qui aspire à la liberté financière, je vous invite à nous rencontrer physiquement à l’événement en Live Immo Zen 2020 que j’organise le 14 mars.

>> Plus d’infos sur cet évènement

Je vous souhaite le meilleur,
Ludovic Bréant

Dépasser notre DÉPENDANCE À L’ARGENT

Dépasser notre dépendance et notre attachement à l’argent est une occasion de croissance personnelle.

Après un long travail sur moi, j’ai décidé de lâcher prise et de renoncer à ma soif d’acquisition et d’accumulation. Cela m’a permis de mieux apprécier ce que nous possédions, de profiter de chaque moment et de découvrir une nouvelle vie, plus vraie, plus riche et, finalement, beaucoup plus belle.

Suivant certainement le même cheminement intérieur, une nouvelle génération d’entrepreneurs inspirés, dévoués et brillants, se met à l’œuvre dans le but de créer un monde plus juste, plus équitable et plus humain. Des entreprises sociales et solidaires voient le jour partout sur la planète. L’économie collaborative modifie en profondeur la « vieille » économie.

Nicolas Métro, par exemple, a mené une carrière réussie en occupant des postes de direction générale dans le « business » classique. A la recherche d’un sens à ses actions, il a développé une vision plus globale de son activité professionnelle et de ses impacts sur le monde. Il a ainsi créé Kinomé, entreprise à vocation sociale visant à inverser la tendance de déforestation dans le monde tout en réduisant la pauvreté.

De plus en plus, les ressources s’orientent vers des idéaux plus nobles. L’argent doit en effet être utilisé au bénéfice de la vie, de notre planète et des générations futures.

Et vous, partagez-vous les valeurs de cette nouvelle génération d’entrepreneurs ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic