Détachons-nous du RÉSULTAT

Le détachement consiste à se détacher du résultat de nos actions pour nous centrer sur l’action elle-même.

Quand j’ai commencé à travailler cet aspect de la méditation, j’ai cherché à m’échapper de la souffrance, des difficultés. J’avais beaucoup plus de mal à me détacher de mes succès.

Il y a quelques années, seul le but m’intéressait et je ne vivais que pour l’atteinte de mes objectifs. Une fois l’objectif atteint, je passais immédiatement au suivant sans éprouver de plaisir et sans rien célébrer. Aujourd’hui, le chemin m’importe beaucoup plus que la réalisation de mon objectif final et je fais en sorte d’éprouver du plaisir dans mes actions, sans m’accrocher excessivement à la réussite. Je fais de mon mieux dans chacune de mes actions et je suis présent à toutes les expériences qui me construisent.

Et vous, êtes-vous prêt à vous détacher du résultat ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

Exprimons nos BESOINS et nos ÉMOTIONS

L’enfant ne se soucie pas des apparences : le regard de l’autre lui est indifférent. En retrouvant cette simplicité, nous arrêtons de nous soucier du qu’en-dira-t-on.

L’enfant vit simplement les choses et reste lui-même quand il exprime un besoin. Il dit ce qu’il ressent, au moment où il le ressent. En retrouvant cette spontanéité, nous exprimons nos joies et nos tristesses immédiatement. L’expression de nos peines, en particulier, évite que le ressentiment et le ressassement ne s’installent.

Et vous, avez-vous retrouvé la spontanéité du petit enfant ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

Comment bien gérer son EPARGNE en période de CRISE

ludovic-breant

En cette période troublée, il est essentiel de garder son sang froid et de faire preuve de discernement.

J’ai souhaité vous partager cette vidéo pour vous aider à y voir plus clair et choisir les bonnes stratégies afin de sécuriser votre épargne.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques sous cette vidéo youtube.

je reste zen malgré les circonstances et je vous explique dans mon guide pratique comment vous pouvez vous aussi le faire.

Voici le guide « Réussir Zen » que vous pouvez << télécharger >>.

Je vous souhaite le meilleur,
Ludovic Bréant

RÈGLE D’OR #6 pour un article inspirant – Laissez le temps faire son œuvre

Bonjour, je m’appelle Sana, je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

Je vous propose 7 règles d’or pour écrire un article inspirant et percutant. Nous avons vu mercredi dernier, la Règle d’or n°5 : Le diable se loge dans les détails. Voici aujourd’hui la règle d’or n° 6.

Laissez le temps faire son œuvre

J’ai pour habitude de laisser de côté mes écrits une fois rédigés. C’est ma manière de les faire mûrir tel un bon fromage, ou un vin.

Je ne peux que vous conseiller d’en faire autant.

Ce temps de « maturation », même bref, est propice aux éventuels corrections et/ou compléments. Et vous allez apprécier ce regard « neuf » porté sur votre écrit.

L’écriture n’est pas une course contre la montre. Elle doit être un plaisir avant tout.

À suivre mercredi prochain : Règle d’or n° 7 – Aimez-vous votre article ?

Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.

Vivez-vous VOTRE PASSION ?

J’ai très souvent entendu dire dans ma jeunesse : « Si tu veux gagner correctement ta vie, fais un bon métier (médecin, avocat…). Tes passions (sport, peinture, musique…), tu y penseras pendant ton temps libre. » Le sous-entendu est qu’il n’est pas possible de gagner de l’argent et de vivre sa passion. Cette croyance est fausse !

Pour créer de l’abondance dans sa vie, il ne faut pas rechercher de manière analytique le secteur d’activité le plus propice à votre enrichissement, mais plutôt vous demander quelle est votre passion, qu’est-ce qui vous fait plaisir dans la vie, où votre cœur a-t-il envie d’aller ?

Voici une série de questions qui pourront vous aider à mieux vous connaitre et à découvrir si vous faites ce que vous aimez :

  • Si vous disposiez de ressources financières illimitées, feriez-vous la même activité ?
  • Êtes-vous enthousiaste le matin à l’idée d’aborder une nouvelle journée ?
  • Quand vous étiez enfant, de quoi rêviez-vous ? Qu’aimiez-vous faire ?
  • Vous sentez-vous libre dans vos choix de vie ?
  • Quelles sont les motivations qui vous ont conduit(e) à choisir votre activité actuelle ?

Pour ma part, lorsque j’ai commencé à vivre ma passion, je n’ai plus eu l’impression de travailler et j’ai retrouvé une joie de vivre que j’avais oubliée.

Et vous, vivez-vous votre passion ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Remerciez-vous LA VIE ?

Il y a quelques années, j’ai appris que l’un de nos salariés, qui s’occupait de l’entretien de l’une de nos résidences hôtelières, nous avait soigneusement dissimulé ses difficultés financières et dormait dans sa voiture depuis plusieurs mois. Après lui avoir proposé de l’héberger dans la résidence le temps qu’il trouve un toit, je suis entré dans une profonde gratitude : j’ai réalisé que tout peut nous être enlevé très facilement. J’ai alors mesuré la chance d’avoir un toit et une famille.

En repensant régulièrement à cet homme, je remercie infiniment l’Univers de m’avoir préservé de la perte totale de mes biens personnels et d’avoir maintenu l’unité familiale malgré les difficultés.

Et vous, êtes-vous rempli de gratitude pour la vie ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic