EST-ON SUR LE BON CHEMIN ?

A partir du moment où nous sommes sur notre chemin, où nous vivons en conformité avec notre mission de vie, tout devient plus cohérent : nos pensées, nos paroles, nos actions deviennent alignées. Mais à chaque fois que nous prenons une mauvaise direction, nous recevons un signe de la vie.

Récemment, j’ai travaillé plusieurs mois sur un projet d’incubateur à Biarritz. Cette idée consistait à accueillir et à accompagner des entreprises innovantes dans le domaine social et sociétal, des entreprises qui devaient participer à la création d’un monde meilleur, plus juste, plus humain, plus équitable. Je devais m’associer avec un porteur de projet. Ensemble, nous devions acheter un immeuble de bureaux de 700m² et l’agrandir de 1000m² supplémentaires. Sauf que… rien ne s’est déroulé comme prévu !

Le bâtiment a été acheté mais le maire n’a pas souhaité me recevoir ; le nom du projet n’a pas émergé ; je ne suis pas parvenu à créer une équipe harmonieuse ; finalement, le permis de construire a été refusé ! Sur le moment, ma déception fut grande mais, très rapidement, j’ai accepté la situation : j’ai compris que l’Univers avait d’autres projets pour moi parce que ma place est ailleurs… et je garde confiance en la vie.

J’ai ainsi accepté l’idée que ce n’est pas ce que je souhaite qui va arriver, mais ce qui s’avère être le meilleur pour moi à ce moment précis. Aussi, quel que soit le résultat de mon action, j’ai confiance dans la vie et l’Univers me donne la réponse la plus appropriée.

Et vous, êtes-vous sur le bon chemin ?

Bonne journée,
Ludovic

J’ai décidé de CHANGER MA VIE de chef d’entreprise pour m’INVESTIR DANS LE CHANGEMENT de société

Se mettre au service du changement sociétal

Christophe Chenebault est passé d’une vie de chef d’entreprise minutée à une vie plus « slow » et pleine de sens : « Soit je continuais et je finissais sur un lit d’hôpital, soit je changeais radicalement. »

Pour ça, il a tout quitté pour « porter le message du changement positif partout où je peux« .

Et il n’a pas chômé !
– Création et animation de conférences
– Mise en place de rencontres « changer le monde » pour rassembler les acteurs
– Accompagnement des porteurs de projets
– Publication du livre « impliquez-vous », un mode d’emploi pour agir positivement au quotidien
– Création du printemps de l’éducation pour promouvoir des approches éducatives positives
– Publication d’un livre avec les indiens Kogis pour se relier aux peuples premiers
– Engagement auprès d’un projet de logement des SDF


Lien vers la vidéo >>

Résultat : sa vie est portée par le sens : « Maintenant je veux prendre le temps d’aller au fond des choses. Je suis passé d’un mode quantitatif au mode qualitatif. »

Bravo !

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Et si le monde était à mon IMAGE, serait-il MEILLEUR ?

image-de-soi

Cette question a frappé ma conscience parce que la réponse n’est pas évidente.

En cherchant à être la meilleure version de soi-même, on augmente ses chances de s’inscrire dans une boucle vertueuse et d’oeuvrer en conséquence pour un monde meilleur.

Mais le chemin est long…


Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

Et si nous participions à UN NOUVEAU MONDE ?

Un nouveau monde est en train de naitre sous nos yeux, dans lequel les anciens repères disparaissent. La transparence et la vérité apparaissent. Nous le voyons régulièrement, par exemple avec les révélations sur les paradis fiscaux, sur la gouvernance des grandes entreprises ou de nos pays. Il devient de plus en plus difficile de cacher les choses et c’est une excellente nouvelle !

Ce nouveau monde laisse une place plus importante à la sensibilité et à l’ouverture du cœur. De nouveaux projets, de nouvelles entreprises, solidaires et sociales émergent chaque jour. La quête de sens devient plus importante que la quête du profit. De plus en plus, des personnes prennent leur destin en main et créent leur emploi pour ne plus dépendre de grandes entreprises inhumaines…

Et vous, êtes-vous prêt à participer à ce changement ?

Bonne journée,
Ludovic