Coronavirus : activons notre discernement face aux médias

discernement

Les médias amplifient la moindre alerte liée à l’actualité du coronavirus pour vendre leurs articles.

Difficile dans ce contexte de ne pas se laisser influencer et de contacter des peurs qui nous empêchent de regarder les choses avec discernement.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic

L’ARGENT est-il bon ou mauvais ?

L’argent amène le pire et le meilleur. En son nom, nous avons anéanti une grande partie de la forêt amazonienne, nous avons contaminé le sol avec des déchets toxiques et avec l’agriculture intensive, nous avons détruit une grande partie des espèces animales, des ghettos urbains se sont formés, des millions de personnes sont sans emploi ou dorment dans la rue, la violence et la guerre sévissent partout sur la terre, le terrorisme se développe…

Pour autant, l’argent en soi n’est pas intrinsèquement bon ou mauvais. Son aspect négatif se situe dans notre interaction avec lui et dans le pouvoir qu’on lui donne. Nous aspirons cependant tous à mener une existence paisible, épanouie et pleine d’amour.

Valérie et moi avons modifié notre regard à l’argent au contact des populations démunies rencontrées lors de nos différents voyages. Que ce soit en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud, nous avons fait de nombreuses rencontres magnifiques, nous montrant à chaque fois que la puissance du cœur était bien plus importante que celle de l’argent.

Et vous, quel est votre rapport à l’argent ?

Je vous souhaite une excellente journée,
Ludovic

OBSERVEZ vos PENSÉES !

La pleine conscience ne cherche pas à arrêter le flot de pensées mais à les observer, en se « regardant » penser. Cela ne se fait pas le premier jour mais avec un grand entrainement.

Nous sommes assaillis toute la journée par un flot incessant de pensées. La méditation pourra progressivement nous conduire, d’abord de manière exceptionnelle et de plus en plus régulièrement, à laisser passer nos pensée, en fixant d’abord notre attention sur notre respiration puis en écoutant les sons et en nous centrant sur nos perceptions corporelles.

Au départ, j’arrivais à me concentrer quelques secondes sur ma respiration et, très rapidement, je me laissais rattraper par mes préoccupations : « n’oublie pas de rappeler telle personne », « pense à envoyer un mail en réponse à telle autre », « une idée me vient, ce serait bien que je la note… ». Très progressivement, j’ai réussi à ramener de plus en plus régulièrement mon attention sur ma respiration à chaque fois que je me laissais embarquer par une pensée. J’ai appris à rester les yeux fermés, centré sur mon souffle.

Et vous, parvenez-vous à observer vos pensées ?

Belle journée,
Ludovic

Un exercice à réaliser en CAS DE DÉPRIME

Si nous nous sentons déprimés, en restant coincés dans notre attitude négative, faisons quelque chose qui nous procure un réel bien-être et nous remonte le moral.

Par exemple : au début des difficultés de trésorerie de mes entreprises, nous recevons une assignation en redressement judiciaire d’un fournisseur qui n’a pas pu être payé de sa créance en totalité. Dans l’immédiat, je n’entrevois aucune solution pour le régler avant le passage au tribunal. Ma tension est à son comble toute la journée. Le soir, je vais courir au bord de la mer. Mon esprit se calme progressivement et des solutions commencent à émerger : je retrouve mon état d’esprit positif et, finalement, une idée de génie jaillit du néant ! En faisant des arbitrages entre certains créanciers, nous avons réussi à payer la facture.

Pour certaines personnes, le « truc » sera de prendre un bon bain, pour d’autres, de regarder un film drôle. Pour ma part, pour inverser un mal-être et me sentir positif et heureux, j’ai besoin de me rapprocher de la nature.

Et vous, avez-vous un rituel pour inverser un mal-être ?

Bonne journée,
Ludovic

REGARDONS LA DOULEUR en face

Comment faire lorsque la souffrance est trop présente et qu’il n’y a plus de place pour autre chose ?

Le mécanisme est le même pour la douleur physique et pour la douleur morale. En nous centrant sur nos pensées douloureuses, nous leur donnons de l’importance et nous alimentons le mal. En cherchant à le combattre et à le repousser, nous finissons par en faire un monstre.

Lorsque j’étais au fond du trou au moment de mon dépôt de bilan, mon désespoir était total. J’avais la conviction que ma souffrance serait éternelle. Mais rien n’est permanent, ni la douleur ni la joie. Comme le disait ma grand-mère, qui était d’une grande sagesse : « Tout passe ». Et effectivement, quelques années plus tard, la blessure est totalement dépassée !

Même si la souffrance morale nous affecte, la première chose à faire est de l’accepter et de l’observer. Ensuite, nous pouvons pratiquer un exercice pour ne pas nous faire engloutir par les grandes douleurs. Les thérapeutes nous recommandent de placer notre souffle au centre de notre conscience et de faire comme si la respiration traversait la souffrance. Aussi, quand nous rencontrons de petites difficultés quotidiennes, il convient de ne pas bloquer notre souffle mais, au contraire, de prendre conscience de notre respiration, de notre corps, des sons qui nous entourent.

Lorsqu’on a connu une souffrance intense, les douleurs peuvent se calmer d’elles-mêmes. La vie semble alors s’adoucir, mais la cicatrice peut se rouvrir tant que nous n’avons pas réglé notre problème initial.

Êtes-vous prêt à regarder la douleur en face ?

Bonne journée à tous,
Ludovic

POURQUOI demander de l’AIDE à l’EXTÉRIEUR ?

Dans mes difficultés, j’ai reçu l’aide de plusieurs thérapeutes qui ont largement contribué à faire émerger l’homme que je suis aujourd’hui. Ils m’ont notamment fait prendre conscience de la carapace que je m’étais forgé depuis mon enfance et qui s’était renforcée avec les épreuves.

En me protégeant des attaques extérieures, cette armure m’empêchait aussi de m’ouvrir à ma grande sensibilité et d’exprimer pleinement mon potentiel.

J’ai rencontré des philosophes, des sophrologues, des psycho-énergéticiens, des psychologues, des chamans, des sages, des maîtres spirituels. J’ai participé à des stages de développement personnel : psychologie d’évolution, travail sur l’enfant intérieur, sophrologie, stage psycho-énergétique, EFT, méditation, intuition, chamanisme…

Les échanges sincères et profonds avec les groupes ont toujours été d’une grande richesse. Ils m’ont permis de mieux me connaître et de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Je suis très reconnaissant envers toutes ces personnes qui m’ont aidé à me libérer, à retrouver à la fois la joie et une raison de vivre.

Et vous, en cas de difficultés, acceptez-vous de l’aide provenant de l’extérieur ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

MANGEONS PLUS SAINEMENT !

Les sociétés agro-alimentaires nous poussent à consommer des aliments industrialisés, destinés non pas à notre bien-être mais à accroitre leurs propres profits ! Ces entreprises recherchent des aliments pouvant être fabriqués le plus économiquement possible et conservé le plus longtemps possible.

J’ai participé à ce système économique pendant longtemps, mais je considère aujourd’hui qu’il faut réagir !

La terre nous est prêtée et nous devons la respecter ! Pourtant, certains agriculteurs l’intoxiquent avec des engrais et pesticides utilisés pour produire de manière intensive. Cela ne durera pas longtemps : l’avenir est au retour des paysans qui fournissent des produits de qualité, de proximité, bio, et qui nous maintiennent en bonne santé.

Pour avoir plus d’énergie, la prise de conscience de nos mauvais comportements alimentaires pourra faire la différence. Avec quelle intention nous nourrissons-nous ? Pour remplir notre estomac, en conformité avec ce que l’industrie alimentaire nous propose, ou pour prendre soin de nous en nous alimentant de produits le plus naturel possible ? Il est peut-être temps de nous réveiller et de manger plus sainement.

Et vous, prenez-vous soin de vous en vous alimentant le plus sainement possible ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

MASQUE ou pas masque, soyons TOLERANTS !

confinement

Le masque est-il utile pour préserver sa santé ?

Certains en sont convaincus alors que d’autres refusent catégoriquement de le porter.

Et les arguments de chaque côté ne manquent pas (inutilité, question de santé, protection de l’autre, nid à microbes, complot…)

Voici donc des positions irréconciliables : une troisième voie est-elle possible ?


Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

Agissez-vous avec votre CŒUR ?

Nous pouvons faire des erreurs, mais en agissant avec un cœur pur, nous ne le faisons pas volontairement dans le but d’en retirer un avantage personnel.

Par exemple, quand mes entreprises ont connu des difficultés de trésorerie, j’ai tout fait pour éviter de laisser des impayés. Constamment sous pression, j’agissais dans le stress et la tension permanente, et j’ai commis de nombreuses erreurs : j’ai signé des moratoires, promis des règlements échelonnés que je n’ai pas pu honorer, j’ai évité la communication avec les créanciers et j’ai été accusé des pires maux, j’étais traité de tous les noms d’oiseaux… parce que j’étais trop optimiste et que je n’arrivais pas à tenir mes engagements.

Par manque de calme, de recul et de réflexion, j’ai trompé certaines personnes. Je le regrette encore profondément mais, en aucun cas, je n’ai cherché à duper les autres par égoïsme (nous avons perdu à titre personnel plus de quarante millions d’euros dans mon dépôt de bilan).

Et vous, agissez-vous avec votre cœur ?

Bonne journée,
Ludovic

Comment choisir LIBREMENT notre vie

La loi de l’attraction permet d’attirer dans sa vie toutes les personnes, toutes les choses – positives ou négatives – auxquelles nous accordons de l’attention, de l’énergie, de l’intérêt…

Selon la loi de l’attraction, « ce qui se ressemble s’assemble » : lorsque nous pensons à quelque chose, nous attirons la manifestation de ces pensées. Ainsi, par les images que nous entretenons dans notre esprit, nous attirons à nous tout ce qui nous arrive dans la vie : les gens qui nous entourent, notre santé, notre situation financière, la voiture que nous conduisons, notre bonheur…

Plusieurs outils permettent de créer ces énergies d’attraction, comme la pensée positive, la prière, la méditation, la visualisation, le ressenti, l’autosuggestion…

Et vous, êtes-vous prêt à choisir votre vie ?

Excellente journée,
Ludovic