Diminuer l’agitation de son mental

Quand je ne parviens pas à apaiser mon mental, je vais marcher ou courir dans la nature, et je prête attention à ce qui m’entoure : la sensation du sol sous mes pieds, le chant des oiseaux, le bruissement du vent dans les arbres, chacun de mes gestes, chacun de mes mouvements. Et cette attention me permet de sentir la vie qui circule en moi.

Mais malgré mes efforts, le petit moi revient constamment à la charge : il veut continuer à exister. Par exemple, pendant une réunion, un participant fait une grande démonstration et je ne peux m’empêcher de penser : « Il m’e****, avec ses airs de monsieur-je-sais-tout » ou encore lorsqu’un membre de la famille émet une réflexion sur notre aisance financière : « Pour qui se prend-il ? Il ne se rend pas compte du travail que j’ai fourni pour en arriver là, moi ! »…

Dans ce genre de cas, je constate dans un premier temps l’agitation mentale : les jugements qui fusent dans tous les sens, les comparaisons, les critiques. Je me contente alors de les regarder, de les observer.

Et vous, arrivez-vous à diminuer l’agitation de votre mental ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

Les VERTUS de l’ÉCHEC

Ce que nous qualifions d’échec peut devenir avec le temps une vraie bénédiction pour sa vie.

Parfois il faut une séparation, un burn-out ou une épreuve douloureuse pour prendre conscience qu’un autre chemin est possible !

AGIR en suivant ses ASPIRATIONS profondes, cela procure la PERSEVERANCE nécessaire

Le secret du passage à l’acte est simple. L’humain ne se meut et ne persévère à se mouvoir que lorsqu’il croit.

Il va donc vous falloir réfléchir au sens profond de votre action : en vaut-elle la peine ?

Est-ce une raison suffisante pour agir ? Va t-elle m’aider lors des moments difficiles ?

Seule une action menée en sens permet à l’individu de persévérer et de continuer malgré les difficultés.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.