Il faut savoir S’ACCEPTER SOI pour accepter l’autre

Pour aimer les autres, il convient de les accepter tels qu’ils sont, avec leurs blessures, leurs différences, leurs faiblesses. Mais pour pouvoir aimer véritablement, il faut d’abord s’aimer soi-même et ne plus être dépendant du besoin d’être aimé. Et pour s’aimer soi-même, il est nécessaire de s’accepter tel que l’on est, avec ses qualités et ses défauts.

j’ai compris que, manquant d’amour pour moi, je cherchais à me faire aimer par les autres, y compris par ma femme Valérie. Réconcilié avec moi-même, ayant trouvé l’amour à l’intérieur de moi, je pouvais commencer à véritablement aimer l’autre.

Et vous, acceptez-vous les autres tels qu’ils sont ?

Belle journée,
Ludovic

PROFITEZ de la vie en prenant votre temps

L’enfant vit dans le moment présent. Il fait simplement confiance à la vie, sans se préoccuper du passé ou de l’avenir.

Combien de personnes se privent de plaisirs actuels pour une vie potentiellement meilleure dans le futur ? « Je travaille douze heures par jour, je prends peu de vacances, mais à la retraite, je vais en profiter »… J’ai malheureusement vu trop souvent des personnes qui, n’arrivant pas à la retraite, sont passées à côté de leur vie.

Le futur n’est jamais assuré. Prenons donc le temps de vivre le moment présent et d’en profiter pleinement.

Et vous, prenez-vous le temps de vivre ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Comment avoir un COUPLE ÉPANOUI ?

Pour que ma relation de couple soit harmonieuse, j’ai compris que je devais éviter de vouloir changer ma femme Valérie. Lorsque j’ai essayé, cela entrainait systématiquement des résistances et des conflits. Même si cela a été difficile pour moi, j’ai exprimé mes besoins et mes sentiments, en prenant soin d’éviter le « tu » accusateur et en parlant de moi plutôt que de l’autre, comme le propose la communication non violente.

Plutôt que de chercher à changer l’autre, j’ai cherché à me transformer moi-même. En travaillant sur moi, j’ai pris conscience de mes peurs, de mes blessures. Mon couple a été pour cela un formidable moyen de conscientisation et d’évolution ; il m’a permis de grandir et de devenir plus serein.

Et pour vous, le couple est-il un moyen d’évolution ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

Faites un nettoyage en profondeur avec le ho oponopono

Rencontre avec Martine Minvielle, une experte du Ho Oponopono.

Si vous sentez en vous des blocages ou des émotions refoulées, cette approche thérapeutique peut vous aider à guérir de vos blessures intérieures.

C’est devenu pour beaucoup une véritable philosophie de vie qui se pratique avec un rituel simple qui permet un nettoyage profond de ses émotions.

Je vous souhaite le meilleur

Ludovic Bréant

OBSERVEZ vos PENSÉES !

La pleine conscience ne cherche pas à arrêter le flot de pensées mais à les observer, en se « regardant » penser. Cela ne se fait pas le premier jour mais avec un grand entrainement.

Nous sommes assaillis toute la journée par un flot incessant de pensées. La méditation pourra progressivement nous conduire, d’abord de manière exceptionnelle et de plus en plus régulièrement, à laisser passer nos pensée, en fixant d’abord notre attention sur notre respiration puis en écoutant les sons et en nous centrant sur nos perceptions corporelles.

Au départ, j’arrivais à me concentrer quelques secondes sur ma respiration et, très rapidement, je me laissais rattraper par mes préoccupations : « n’oublie pas de rappeler telle personne », « pense à envoyer un mail en réponse à telle autre », « une idée me vient, ce serait bien que je la note… ». Très progressivement, j’ai réussi à ramener de plus en plus régulièrement mon attention sur ma respiration à chaque fois que je me laissais embarquer par une pensée. J’ai appris à rester les yeux fermés, centré sur mon souffle.

Et vous, parvenez-vous à observer vos pensées ?

Belle journée,
Ludovic