J’ai décidé, APRÈS UNE CARRIÈRE D’INDUSTRIEL dans le plastique, DE CRÉER UN OUTIL MÉDIA UTILE pour l’environnement

Contribuer à la sensibilisation à l’environnement

Après une carrière en tant qu’industriel dans le plastique, Michel Lecomte a décidé de faire sa part pour agir en faveur de l’environnement. En effet, pour lui, « on ne réparera pas tout le mal qu’on a fait » mais il reste convaincu qu’on peut encore agir.

Pour ça, il est devenu journaliste et il a créé TV Locale, un média collaboratif.

L’idée : permettre aux citoyens de créer leur propre information locale et ainsi donner une plus grande place aux préoccupations écologiques du terrain.

Voir la vidéo en ligne >>

Résultat : la mise en lumière d’initiatives positives pour l’environnement et la mise en réseau d’acteurs isolés sont facilitées !

Ainsi, Michel est en accord avec ses valeurs : « les citoyens qui se battent chaque jour pour protéger la nature ne sont pas entendus, et c’est ceux-là que j’aimerais entendre (…) cet outil que j’ai créé, c’est pour qu’ils puissent parler ».

N’ATTENDEZ pas que tout soit PARFAIT pour vous LANCER

Dans tout projet, le plus dur c’est de commencer.

Qui n’a jamais entendu quelqu’un lui raconter qu’il avait pour projet de réaliser telle idée mais qu’il/elle attendait le moment propice et que les conditions soient réunies ?
Tout le monde bien sûr !

Il faut réaliser qu’on ne peut pas passer sa vie à attendre et à finalement passer à côté d’elle ! Il est incroyable, le nombre de gens qui passe leur vie à attendre « le moment parfait ».

Il faut se rendre compte, que dans la vie, jamais rien n’est parfait et que le parfait n’existe pas.

Alors, qu’est-ce qu’on attend ? Lançons-nous !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER MON EMPLOI DE CARRIÈRE de chef de projet immobilier pour METTRE MES COMPÉTENCES AU SERVICE d’un projet de sens

Mettre ses compétences au service d’un projet de sens

Après une carrière de chef de projet dans l’immobilier, Constance de Alexandris a décidé de suivre ses convictions et apirations personnelles en mettant ses compétences au service d’un projet de sens : le développement d’éco-systèmes alimentaires durables dans nos villes.

« J’ai quelque chose à dire, à apporter, à travers mon prisme, à travers ce que je sais faire. »

Résultats :
– Une découverte de potentiels et de talents qu’elle ne se connaissait pas encore.
– Une vie très intense, riche de rencontres et de possibles.


Lien vers la vidéo >>    (Note : nous avons rencontré des problèmes techniques lors de l’interview ayant entrainé des dégradations de l’image. Nous nous en excusons, et avons tenu à diffuser tout de même ce témoignage que nous trouvons important.)

Pour Constance, ce changement de vie nourrit son sentiment « d’être à sa place, d’apporter sa pierre à l’édifice : c’est un sentiment qu’on n’a pas en tant que salarié » .

Un conseil ? « Il faut s’écouter, il faut se faire confiance. (…) il faut s’autoriser à diffuser sa propre lumière pour rayonner sur les autres ».

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

AUTORISONS-NOUS à rêver car l’audace a du génie

« Il n’y a point de génie sans un grain de folie », c’est ce que disait Aristote, sous-entendant qu’être intelligent ne pouvait l’être que s’il pouvait faire preuve d’un peu de folie et de légèreté.

Aujourd’hui, on vous rassure : rêver c’est autorisé !

Qu’on soit porteur de projet, jeune ou encore PDG, n’oubliez pas de vous laisser rêver.

L’Homme a besoin d’espoirs et d’avenir pour avancer, ne l’oubliez pas.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

POURQUOI S’INSPIRER de la NATURE ?

En observant la nature au travail, nous pouvons remarquer qu’elle suit le chemin de non-résistance : l’arbre ne lutte pas pour pousser, il pousse ; les poissons ne résistent pas au courant, ils nagent et suivent le courant. La nature fonctionne sans effort, sans difficulté, spontanément. Quand on recherche le pouvoir et le contrôle sur les autres ou sur ses propres actions, on force les choses et on finit par s’épuiser.

Deepak Chopra, classé parmi les 100 personnalités marquantes du siècle par « Time magazine » parle du principe de « faire moins et accepter plus ». Il préconise de mettre en œuvre le précepte suivant : « Aujourd’hui, j’accepterai les personnes, les situations et les circonstances telles qu’elles se présenteront ».

Par exemple : mon vol Biarritz-Paris a deux heures de retard. Dans un premier temps, je m’énerve, je pense à tous les rendez-vous que je vais devoir décaler… Et finalement, je décide d’accepter la situation, de me détendre. Je m’installe alors confortablement au bar de l’aéroport, et je réussis à décaler facilement mes rendez-vous. Tout se déroule parfaitement bien. La situation aurait certainement été bien différente si j’étais resté tendu et nerveux.

En acceptant les choses comme elles sont, et non pas comme on voudrait qu’elles soient, l’effort n’est plus à faire : les évènements glissent naturellement.

Et vous, acceptez-vous les choses comme elles se présentent ?

Bonne journée,
Ludovic

La foi en SOI est le meilleur combustible pour AGIR

Tout n’est pas perdu… bien au contraire !

Ayez confiance, nous avons réussi à nous porter jusqu’ici, il n’y a pas de raisons qu’on ne réussisse pas à continuer.

Apprenez à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, vous vous remercierez plus tard.

La pensée positive vous donnera de l’énergie et vous permettra d’avancer lorsque vous vous surprendrez à penser qu’il n’y a plus d’espoir et que tout est perdu.

Et n’oubliez pas, votre plus grand ennemi, c’est vous-même !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER LA TÉLÉVISION pour produire une INFORMATION INDÉPENDANTE ET INSPIRANTE

Vivre autrement la production audiovisuelle

Frédérique Bedos était journaliste… jusqu’au jour où elle a réalisé que sa vie dans l’univers médiatique ne lui convenait pas du tout : « le discours officiel dit que ce qui fait l’audience c’est la violence, ce sont les mauvaises nouvelles (…) moi je crois que c’est de la manipulation ».

Elle a donc décidé de tout quitter et d’aider à inverser la tendance « si les médias passent leur temps à montrer le pire et bien moi je vais montrer le meilleur ! »

Pour ça, elle a créé son propre média : le Projet Imagine.
L’idée : mettre en lumière, par la vidéo, des hommes et femmes engagés dans des initiatives solidaires. « Je veux montrer le meilleur et le meilleur c’est quand on décide de mettre ses forces au service de l’autre. »


Lien vers la vidéo >>

Aujourd’hui, Frédérique est comblée ! Elle a produit près de 50 vidéos et son projet est reconnu à l’international. Enfin, plus que le succès, elle est en accord avec ses valeurs « Je ne suis plus que dans la vérité (…) la rencontre de qualité, c’est pas du blabla (…) c’est pas artificiel et ça, ça vaut de l’or ! »

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Quelle est votre SINGULARITÉ ?

Notre singularité est liée à nos talents, à nos dons particuliers…

Pour les faire émerger, voici une question qui peut vous être utile !

Qu’est-ce qui manquerait le plus au monde vous concernant si vous veniez à disparaître maintenant ?

Si vous avez identifié votre singularité, ce qui fait la différence, vous avez alors beaucoup plus de facilités à identifier votre projet de vie.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic Bréant