N’ATTENDEZ pas que tout soit PARFAIT pour vous LANCER

Dans tout projet, le plus dur c’est de commencer.

Qui n’a jamais entendu quelqu’un lui raconter qu’il avait pour projet de réaliser telle idée mais qu’il/elle attendait le moment propice et que les conditions soient réunies ?
Tout le monde bien sûr !

Il faut réaliser qu’on ne peut pas passer sa vie à attendre et à finalement passer à côté d’elle ! Il est incroyable, le nombre de gens qui passe leur vie à attendre « le moment parfait ».

Il faut se rendre compte, que dans la vie, jamais rien n’est parfait et que le parfait n’existe pas.

Alors, qu’est-ce qu’on attend ? Lançons-nous !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

AUTORISONS-NOUS à rêver car l’audace a du génie

« Il n’y a point de génie sans un grain de folie », c’est ce que disait Aristote, sous-entendant qu’être intelligent ne pouvait l’être que s’il pouvait faire preuve d’un peu de folie et de légèreté.

Aujourd’hui, on vous rassure : rêver c’est autorisé !

Qu’on soit porteur de projet, jeune ou encore PDG, n’oubliez pas de vous laisser rêver.

L’Homme a besoin d’espoirs et d’avenir pour avancer, ne l’oubliez pas.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

La foi en SOI est le meilleur combustible pour AGIR

Tout n’est pas perdu… bien au contraire !

Ayez confiance, nous avons réussi à nous porter jusqu’ici, il n’y a pas de raisons qu’on ne réussisse pas à continuer.

Apprenez à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, vous vous remercierez plus tard.

La pensée positive vous donnera de l’énergie et vous permettra d’avancer lorsque vous vous surprendrez à penser qu’il n’y a plus d’espoir et que tout est perdu.

Et n’oubliez pas, votre plus grand ennemi, c’est vous-même !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

Quelle est votre SINGULARITÉ ?

Notre singularité est liée à nos talents, à nos dons particuliers…

Pour les faire émerger, voici une question qui peut vous être utile !

Qu’est-ce qui manquerait le plus au monde vous concernant si vous veniez à disparaître maintenant ?

Si vous avez identifié votre singularité, ce qui fait la différence, vous avez alors beaucoup plus de facilités à identifier votre projet de vie.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic Bréant

ÉCOUTONS nos intuitions

image-de-soi

J’avais une grande expérience en immobilier et en hôtellerie ; la sécurité et la logique auraient voulu que je rebondisse dans cette voie. Pourtant, mon intuition me poussait totalement à participer à la création d’un monde meilleur en aidant les autres à trouver leur place.

Écrire un livre, créer un blog : cela me semblait complètement inaccessible, mais j’ai senti un appel et une grande force me poussant à réaliser ce défi, indépendamment de tout le reste.

Et vous, acceptez-vous de suivre votre intuition ?

Bonne journée,
Ludovic

Êtes vous totalement détaché du regard de l’autre ?

Il y a encore 3 mois, je n’aurais pas imaginé enregistrer cette vidéo.

Il m’a fallu prendre conscience qu’une partie de moi était encore sensible au jugement de l’autre.

C’est un coaching intuitif d’une de mes amies qui m’a révélé ce que je refusais de voir : accepter d’accueillir ouvertement ma passion pour l’immobilier.

Je vous souhaite une belle journée !
Ludovic Bréant

Et si J’ARRÊTAIS de me COMPARER ?

Se comparer aux autres au lieu de jouir pleinement du moment présent peut être source de contrariétés et nous faire passer à côté de l’essentiel…

Je voudrais vous partager en toute authenticité une expérience que je viens de vivre.

Je viens de terminer ma participation au Sommet de la Conscience qui réunit les plus grands noms du développement personnel et de la spiritualité, un sommet qui a une audience de plus de 100 000 personnes.

Plutôt que de me réjouir, d’avoir du plaisir, d’être pleinement présent et de considérer cette participation comme un cadeau, j’ai consacré du temps à comparer mon audience à celle des autres, en somme, du grand n’importe quoi, avant de me ressaisir…

Je sous souhaite le meilleur !

Ludovic Bréant