CALMEZ VOTRE ESPRIT – Pleine conscience avec François Lemay

Avant, j’avais tendance à être boulimique de connaissance et à m’étourdir sans arriver à intégrer. Je suis allé chercher mes racines à Vipassana!

Lien vers la vidéo >>

Inscrivez-vous aux « Petites Vites », c’est gratuit : une-petite-vite.com

Pour en savoir plus sur les différents services offert par François :
Académie de pleine conscience Kaizen : http://academiekaizen.com/
Le grand mouvement de conscience sociale Inspire-toi : http://www.inspiretoi.ca/

Pour rester informé des programmes de pleine conscience de François Lemay, remplissez le formulaire ci-dessous.

Avez-vous trouvé VOTRE VÉRITABLE VOCATION ?

Mère Térésa ou Sœur Emmanuelle ont pleinement vécu leur vocation en aidant les plus démunis. De la même manière, chacun d’entre nous peut vivre sa vocation et apporter sa contribution à un monde meilleur en activant au mieux ses talents.

N’ayons pas peur de créer de nouveaux métiers ou services, de nouveaux modèles économiques plus durables, de nouvelles manières plus équitables de gagner de l’argent ; participons à la création d’entreprises plus humaines dont le profit n’est pas la seule motivation.

Et vous, avez-vous trouvé votre véritable vocation ?

Bonne journée,
Ludovic

Intolérances et allergies – Que dit la NATUROPATHIE ? (partie 4/6)

nature

Plus d’un Français sur trois souffre d’allergie et près d’un sur deux d’intolérance alimentaire. Ce chiffre aurait doublé au cours des quinze dernières années. Quelles en sont les causes et comment pouvons-nous agir en dehors des traitements symptomatiques proposés par la médecine classique ?

Nous avons vu samedi dernier, la troisième partie de cet article au sujet des allergies et du système immunitaire. Nous continuons aujourd’hui avec les causes de ces allergies.

Les causes des allergies

Il est important de ne pas confondre les causes des allergies et leurs conséquences que peuvent être eczéma, rhinite ou asthme.

Les différents allergènes comme les pneumallergènes (acariens, poils d’animaux, pollens, moisissures) ou les trophallergènes (molécules alimentaires), voire certains médicaments et allergènes professionnels comme la farine pour les boulangers, initialisent la manifestation allergique mais n’en sont pas la cause.

C’est parce que les barrières sont déficientes, comme dans le cas d’une perméabilité intestinale, que ces substances peuvent anormalement pénétrer dans notre organisme et générer une réaction du système immunitaire. Aussi, un bout d’aliment mal digéré ou un microbe créent les mêmes réactions au niveau du système immunitaire. Dans ces conditions, les protéines de l’aliment conservent leur identité génomique, dont l’une des fonctions de la digestion est justement de la détruire. Aussi, le système immunitaire, qui « lit » ces gènes, identifie la molécule comme l’ennemi à abattre. Ensuite, l’inflammation entretient les perturbations immunitaires responsables des différentes formes d’allergie. L’origine de l’allergie alimentaire répond donc à la double équation : mauvaise digestion + perméabilité intestinale. Aussi, la vraie question est : qu’est-ce qui rend cette frontière déficiente ?

Continuer de consommer des aliments ou substances pour lesquels le corps envoie un signal d’intolérance abîme la paroi intestinale, qui peut devenir anormalement perméable à cause de l’inflammation occasionnée. Une alimentation industrielle (riche en additifs), raffinée (pauvre en fibres), la surconsommation de produits laitiers ou la consommation régulière de certains médicaments peut également rendre l’intestin poreux en altérant la flore intestinale et en irritant la muqueuse, qui finit également par s’abîmer.

Ces franchissements répétés sont la cause première des allergies tant chez l’enfant que chez l’adulte, cause pourtant souvent méconnue de la médecine conventionnelle.

Les jeunes enfants sont plus vulnérables aux risques d’allergies car ils possèdent, jusqu’à environ un an, une perméabilité physiologique de l’intestin afin d’optimiser l’assimilation des aliments ingérés. Ainsi une mauvaise digestion et une diversification alimentaire prématurée lui seront préjudiciables. Certains nourrissons peuvent même présenter une allergie au lait maternel si des allergènes transmis par l’alimentation de la maman y sont présents.

Quant aux manifestations ORL de type rhinites allergiques, elles sont la signature d’une perméabilité des muqueuses respiratoires, qui pourront laisser passer des allergènes tels pollen, poussières ou acariens. Néanmoins, des réactions allergiques d’origine alimentaire peuvent également entraîner des manifestations ORL à travers l’action de l’histamine.

En perturbant le système immunitaire, d’autres facteurs non spécifiques tels que le stress, le tabagisme ou les substances polluantes et irritantes interviennent également dans les risques d’allergies.

Les facteurs génétiques, sur lesquels nous avons peu d’influence en médecine causale, donneront une prédisposition au terrain atopique (allergique). Ainsi, si les deux parents d’un enfant sont allergiques, celui-ci aura 50 % de chances de développer une pathologie de type allergique contre 30 % avec un seul parent ou de 5 à 15 % si aucun parent n’est atopique. En conséquence, l’hygiène de vie ainsi que les modes alimentaires devront être les plus rigoureux possibles pour les enfants d’allergiques.

Samedi prochain, nous continuerons cet article et aborderons comment Revoir notre mode de vie.

Alain HUOT

Pour recevoir plus de conseils de la part d’Alain Huot, remplissez le formulaire ci-dessous.

Écoutez-vous vos INTUITIONS ?

Après mes difficultés professionnelles, je ressentais que je devais changer de vie. J’avais une grande expérience en immobilier et en hôtellerie ; la sécurité et la logique auraient voulu que je rebondisse dans cette voie. Pourtant, mon intuition me poussait totalement à participer à la création d’un monde meilleur en aidant les autres à trouver leur place.

Écrire des livres (voir www.ludovic-breant.com), créer un blog : cela me semblait totalement inaccessible, mais j’ai senti un appel et une grande force me poussant à réaliser ce défi, indépendamment de tout le reste.

Pour trouver sa mission de vie, il n’est pas utile de se comparer aux autres : chacun d’entre nous a sa singularité et, même si d’autres personnes développent déjà la même activité, peu importe, nous saurons y apporter notre différence. Notre mission de vie consiste à oser laisser émerger ce que notre cœur nous dit.

Amma, par exemple, parcourt le monde pour faire des câlins. Elle aurait pris plus de 33 millions de personnes dans ses bras afin d’alléger leurs souffrances. Bien que dans sa communauté les femmes ont l’interdiction de toucher les hommes, Amma les étreint : malgré de fortes oppositions, elle a simplement suivi l’appel de son cœur.

Et vous, écoutez-vous vos intuitions ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

PASSONS à l’ACTION

Il peut nous arriver de passer en boucle des actions que nous souhaitons réaliser : « je vais pratiquer régulièrement la méditation », « je vais faire du yoga », « je vais faire plus de sport », « je vais perdre du poids », « je vais lancer un projet pour aider les autres »… il peut nous arriver de critiquer les personnes qui nous gouvernent, notre système économique et financier, les grandes entreprises, souvent à juste titre, mais la question que je me pose systématiquement est : « quel est le premier pas que je réalise, qu’est-ce que je fais à mon niveau pour changer les choses ? ». Alors pourquoi ne pas changer dès aujourd’hui ?

Car lorsque nous entendons l’appel et passons à l’action, le sentiment de satisfaction qui nous habite est total. Étonnamment, lorsque l’on choisit de suivre ses passions avant de chercher la sécurité ou l’aisance matérielle, on obtient tout cela à la fois. Richard Branson, le créateur de Virgin, illustre bien ce processus quand il déclare : « Mon but n’était pas d’être riche. Dans la vie, je voulais m’amuser et relever des défis, et c’est encore ce que je veux… et j’ai découvert que si je m’amuse, l’argent suit. »

Ne passons pas à côté de notre vie. Nos peurs ne doivent pas nous empêcher d’agir, de poser des actes à la hauteur de notre ambition. Pour nous y aider, engageons-nous sans tarder. Car en nous investissant totalement, nous mettons toute notre attention à la réalisation de notre projet, et tout se met en place avec une grande facilité.

Et vous, passez-vous à l’action pour vivre vos passions ?

Je vous souhaite une excellente journée,
Ludovic

Méthode d’organisation – 3 PIÈGES à éviter (#3)

« On passe à l’acte » vous propose 3 PIÈGES à éviter dans l’organisation de votre projet.

Vendredi dernier, nous avons vu le piège #2 : Pourquoi il ne faut JAMAIS faire CONFIANCE à son CERVEAU.
Voici aujourd’hui le troisième piège à éviter.

Piège #3 : Ne PAS se laisser ENVAHIR par sa BOÎTE MAIL

La clé de l’organisation c’est de pouvoir être joignable.

Créez votre boîte mail, qu’elle soit lisible avec différentes catégories :
– Principale : pour le plus urgent.
– Réseaux sociaux : pour vos interactions sur Facebook, LinkedIn, Twitter et Cie.
– Notifications : pour les mails moins importants et automatiques en général.

Voilà, maintenant vous êtes presque prêts !

N’oubliez pas néanmoins, que seuls les mails urgents doivent être traités rapidement.

Ne laissez pas votre boîte mail prendre le dessus sur tout le reste. Et lorsque vous êtes sur un projet important : coupez vous de toute sollicitation extérieure pour quelques temps. À vous de jouer !

Relisez les 3 pièges à éviter :
Piège #1 : Ne PAS s’éparpiller
Piège #2 : Pourquoi il ne faut JAMAIS faire CONFIANCE à son CERVEAU
Piège #3 : Ne PAS se laisser ENVAHIR par sa BOÎTE MAIL (article sur cette page, ci-dessus)

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

POURQUOI S’INSPIRER de la NATURE ?

En observant la nature au travail, nous pouvons remarquer qu’elle suit le chemin de non-résistance : l’arbre ne lutte pas pour pousser, il pousse ; les poissons ne résistent pas au courant, ils nagent et suivent le courant. La nature fonctionne sans effort, sans difficulté, spontanément. Quand on recherche le pouvoir et le contrôle sur les autres ou sur ses propres actions, on force les choses et on finit par s’épuiser.

Deepak Chopra, classé parmi les 100 personnalités marquantes du siècle par « Time magazine » parle du principe de « faire moins et accepter plus ». Il préconise de mettre en œuvre le précepte suivant : « Aujourd’hui, j’accepterai les personnes, les situations et les circonstances telles qu’elles se présenteront ».

Par exemple : mon vol Biarritz-Paris a deux heures de retard. Dans un premier temps, je m’énerve, je pense à tous les rendez-vous que je vais devoir décaler… Et finalement, je décide d’accepter la situation, de me détendre. Je m’installe alors confortablement au bar de l’aéroport, et je réussis à décaler facilement mes rendez-vous. Tout se déroule parfaitement bien. La situation aurait certainement été bien différente si j’étais resté tendu et nerveux.

En acceptant les choses comme elles sont, et non pas comme on voudrait qu’elles soient, l’effort n’est plus à faire : les évènements glissent naturellement.

Et vous, acceptez-vous les choses comme elles se présentent ?

Bonne journée,
Ludovic