J’ai décidé de QUITTER MON MÉTIER pour m’engager dans la transition énergétique

S’aligner avec ses valeurs dans sa vie professionnelle

Après des études d’ingénieur et un début de carrière professionnelle dans l’ingénierie, Maxime a décidé de tout quitter pour s’aligner avec ses valeurs personnelles et s’investir dans la transition énergétique. Il s’est engagé dans une association qui conseille et accompagne particuliers et entreprises dans la maitrise de l’énergie et la lutte contre la précarité énergétique.


Lien vers la vidéo >>

Un changement qui pour lui était nécessaire : « Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui aujourd’hui font des métiers qui ne les épanouissent pas tant que ça. Je leur conseille de s’écouter ! (…) Pour moi, le résultat c’est un immense sentiment de satisfaction ».

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Comment ÉCOUTER MON INTUITION m’aurait évité 3 ans de bataille judiciaire

En 2009, je décide de placer le siège social de mon groupe dans une ville du Sud-Ouest, ce qui paraissait logique et cohérent, nos bureaux administratifs s’y trouvant. Pourtant, une petite voix me répétait « Paris… ».

J’aurais évité bien des difficultés en l’écoutant… À Paris, j’étais un parfait inconnu, le tribunal aurait donc été totalement impartial. Dans cette ville de province, au contraire, plusieurs juges du tribunal de commerce avaient travaillé pour mon entreprise, et la jalousie a précédé la haine à l’égard d’un entrepreneur quelque peu dérangeant… Cela s’est ressenti au moment des procédures collectives. Mais malgré un fort ressenti pour implanter le siège de notre entreprise à Paris, mon esprit conscient m’a dissuadé d’en tenir compte.

Nous disposons tous d’un côté de notre esprit logique (qui nous rassure et nous conduit vers un chemin prévisible, sans surprise) et d’un autre côté, de notre intuition (qui nous interpelle et nous montre une autre vision des choses). Et nous avons tous de l’intuition, à propos des personnes ou des situations que nous rencontrons. Pour en tenir compte, nous devons simplement apprendre à l’écouter.

Et vous, écoutez-vous vos intuitions ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

IDENTIFIER ses limitations

Posons-nous cette question : si j’avais une baguette magique, si je n’avais aucune limitation de temps, de connaissances, d’argent… quelle serait ma réalité ? Plus concrètement, si demain je touchais un milliard d’euros, qu’est-ce que je ferais différemment ?

C’est peut-être le bon moment pour vous demander ce que vous feriez si vous receviez, là, maintenant, un milliard d’euros… Même si votre travail vous plait et vous épanouit, continueriez-vous à le faire exactement de la même façon ?

Pour ma part, l’argent n’a jamais été une contrainte. Même avant d’en avoir, j’ai toujours été convaincu qu’il était un outil et que l’ « intendance » suivrait mes projets. En revanche, je me sentais limité par mes compétences : je ne me sentais pas capable d’écrire un livre ou de réaliser une vidéo, j’avais de réelles peurs par rapport à cela…

En m’imaginant sans mes limitations, j’ai réalisé que je me sentais bien en aidant les autres et que la richesse de mes expériences (d’entrepreneur ayant connu de grandes difficultés mais également de grandes réussites, de personne ayant beaucoup travaillé sur elle et recherchant le bonheur) pouvaient contribuer à aider d’autres personnes.

J’ai donc réorienté mon temps et mes ressources. Pour communiquer mon message, j’ai décidé de dépasser ma peur du regard de l’autre et j’ai entrepris de partager mon expérience, d’abord par l’écrit, puis par la vidéo…

Et vous, avez-vous identifié vos limitations ? Que feriez si demain vous touchiez un milliard d’euros ?

Bonne journée !
Ludovic

CÉLÉBREZ CHAQUE petite RÉUSSITE

Un petit pas pour l’Homme, un grand pour l’Humanité

Chers Porteurs de Projet, Chers Entrepreneurs, Chers lecteurs,

Voici un conseil qui consiste à vous encourager dans les démarches que vous êtes ou que vous voulez entreprendre et à vous dire que nous vous soutenons, chaleureusement et du fond du cœur.

Pour la réussite de votre projet et pour atteindre la plénitude et pourquoi pas le bonheur, n’oubliez pas de célébrer chaque petite victoire, chaque petit succès, chaque nouvelle rencontre.

Soyez fier de vous même, soyez fier des valeurs que vous portez et de l’entreprise que vous menez.

N’oubliez pas que c’est brique par brique et pierre par pierre que murs et châteaux se sont construits.

Dans les moments d’incertitude, faites un tour sur le site web OnPasseAlActe.fr et découvrez toute la communauté d’entrepreneurs qui vous redonnera le moral et vous permettra de repartir du bon pied !

Bon courage à tous !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de CHANGER DE VIE et j’ai trouvé ma voie en travaillant sur le bonheur

Oser tout quitter pour être heureux

Johanna Quelen ne trouvait plus de sens dans sa vie et se sentait malheureuse. Elle décide de quitter son travail et de changer de vie pour trouver le bonheur.


Lien vers la vidéo >>

Résultat : enfin parfaitement sereine, elle met en place de nouveaux projets professionnels, fait des nouvelles rencontres, de nouveaux horizons s’ouvrent… elle ne se sent plus seule mais pleinement reliée avec le monde qui l’entoure.

« J’ai trouvé ma place » dit-elle simplement.

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous..

LA JOIE

Pour découvrir mon chemin, j’ai entrepris un travail de remémoration : je me suis interrogé sur les instants de pure joie et de pur bonheur que j’avais connus depuis le début de ma vie professionnelle. Cela m’a renvoyé à des moments où j’avais, de manière sincère et sans intérêt particulier, aidé des personnes à se révéler à elles-mêmes, à prendre conscience du potentiel enfoui en elles et des belles choses qu’elles pourraient réaliser, à se dépasser.

Il y a une quinzaine d’années, j’ai notamment vécu cette expérience au Sénégal, lorsque que nous avons financé la création d’entreprise d’un jeune Sénégalais.

Valérie, les enfants et moi faisions du quad dans la brousse et avons sympathisé avec un jeune guide qui rêvait de créer sa société de location de quad. Après réflexion, nous avons décidé de financer son rêve. Malgré les difficultés, nous avons vécu avec lui une expérience humaine très riche, dont nous sommes ressortis grandis.

Et vous, savez-vous trouver la joie en aidant les autres ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic