Souhaitons LE MEILLEUR pour l’autre

Nous avons des objectifs pour nous et pour nos proches. Le plus souvent, quand les choses ne se passent pas conformément à nos attentes, nous résistons.

Je pensais être libéré de la tyrannie du « je veux » concernant les études de mes enfants et pourtant…

Pour leur bien, je souhaite que mes jeunes adolescents réussissent leurs études, et je leur mets une forte pression : « As-tu fais tes devoirs ? », « Qu’est-ce qui te reste à faire ? », « Quand a lieu ton prochain contrôle ? », « Fais tes devoirs, sinon tu n’iras pas voir tes copains »…

Cela ne crée aucune dynamique positive. Au contraire, j’ai l’impression que mes enfants travaillent de moins en moins.

Je prends donc la décision de lâcher prise, d’arrêter de leur mettre la pression, et je souhaite simplement le meilleur pour eux (qui ne correspond pas nécessairement au meilleur pour moi…). Cela a pour effet immédiat d’améliorer l’ambiance familiale et de me rendre beaucoup plus léger

Et vous, parvenez-vous à souhaiter le meilleur pour l’autre ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

PRENDRE CONSCIENCE DE SON EGO et revenir à l’instant présent

Mon ego était froissé, il était blessé lorsque les autres ne prêtaient pas attention à moi. Je me prenais pour une personne exceptionnelle, faisant des choses extraordinaires, moi le brillant entrepreneur ayant créé ou repris une centaine d’entreprises, lancé de nombreux concepts novateurs, pouvant tant apporter au monde…

Je souhaitais que les projecteurs soient braqués sur moi et mon ego avait très peur de disparaitre, de mourir, d’être abandonné, rejeté. Je créais ainsi des réactions : comparaison, critique, jugement, évaluation, séduction…

Une fois observé tout ce petit manège, nous prenons conscience que notre tête est entièrement habitée de mots et d’images alimentés par l’ego. Mais notre mental est seulement préoccupé par le passé et par le futur.

J’ai ainsi découvert que je ne devais pas prendre mes pensées trop au sérieux, que toute cette agitation mentale pouvait cesser pour céder la place à un espace me permettant de savourer une vie plus paisible, au présent : en profitant, par exemple, d’un magnifique lever de soleil sur les montagnes ou d’une promenade en bord de mer. En étant réellement présent à la nature, à la vie, je me libère progressivement du besoin maladif de briller, de me faire aimer, remarquer… Car lorsque notre attention est présente, à la vie nous sommes présents.

Et vous, arrivez-vous à vivre pleinement l’instant présent ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

L’évènement IMMO Zen du 14 mars 2020 à ne surtout pas manquer

Ludovic-breant

Aujourd’hui, pour donner un sens à ma vie, j’ai décidé de donner toute mon expérience aux personnes qui souhaitent devenir libres financièrement.

Je souhaite aujourd’hui aider les personnes à se construire une sécurité grâce à l’immobilier et à atteindre un niveau de liberté qui leur permet de se consacrer à leurs projets de coeur.

Vous rêvez de faire le tour du monde ou de réaliser des actions humanitaires ou tout simplement vivre sans compter ?

Je vais vous révéler dans une conférence 4 secrets qui m’ont permis de bâtir un parc immobilier de plus de 1000 biens en moins de 10 ans.

Je vais vous partager mon expérience dans ce domaine pour que vous puissiez, vous aussi, utiliser l’immobilier pour réaliser vos projets de coeur et devenir libre financièrement.

Rejoignez-moi le 14 mars à La Rochelle en cliquant sur ce lien >> Plus d’infos sur cet évènement

Je vous souhaite le meilleur,
Ludovic Bréant

Le BONHEUR est-il un état PERMANENT ?

Prenons conscience que le bonheur n’est pas un état permanent. Il apparait et disparait dans nos vies. C’est la raison pour laquelle il est bon de savourer chaque instant de bien-être. Comme le dit souvent ma maman : « Profitez des bons moments quand ils sont là ! ».

Et même dans l’adversité, conservons nos petites minutes de bonheur. Si un malheur survient, accueillons-le en nous rappelant qu’il finira par passer car après l’ombre vient la lumière.

Lorsque j’étais devant les juges du tribunal correctionnel pour délit d’entrave, j’ai vécu l’un des pires moments de ma vie. Malgré tout, j’ai réussi pendant quelques instants à me raccrocher aux gazouillis des oiseaux, qui m’ont paru magnifiques et m’ont certainement préservé du désarroi total. Merci la vie…

Puisque les moments de bonheur ne durent pas, puisque les moments de malheur ne durent pas, évitons de vivre des très hauts et des très bas pour être en paix et vivre en harmonie. Ainsi, laissons décanter les victoires sans ressentir une grande excitation, ne nous révoltons pas après un échec…

Et vous, parvenez-vous à vous concentrer sur les événements du présent pour accéder au bonheur ?

Bonne journée,
Ludovic

NE LAISSEZ PAS PRISE AUX DÉTRACTEURS

En commençant à parler trop tôt de notre rêve ou de notre projet de vie, nous pouvons être découragés par les réactions de nos proches et abandonner avant d’avoir vraiment commencé.

Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir de belles idées qui sortaient de mon champ de compétence habituel. Après en avoir parlé autour de moi pour valider mon idée (par manque de confiance ?), certaines personnes ont semé le doute chez moi et j’ai abandonné. Par exemple, j’ai imaginé plusieurs projets de développement de projets immobiliers et hôteliers à l’étranger (en République Dominicaine, au Maroc, en Espagne…) et, devant le scepticisme de mon environnement, j’ai abandonné ces projets qui ont ensuite été repris par d’autres avec de grands succès…

Quand j’ai commencé mon blog, certaines personnes de mon entourage m’ont fait comprendre que j’avais peut-être mieux à faire, que j’aurais peu d’audience et que j’utilisais mal mon potentiel ! Elles voulaient me faire entrer dans le moule de la conformité.

Heureusement, le travail sur moi et des « messages » de l’Univers m’ont permis de ne pas me faire douter, en me confirmant au contraire que j’étais sur le bon chemin.

Je me tiens désormais à l’écart des personnes qui freinent mes projets. Lorsque j’ai décidé d’écrire mon livre et de créer mon blog, j’ai gardé pendant plusieurs semaines ce projet pour moi jusqu’à ce que j’aie la conviction qu’il était suffisamment avancé et solide pour ne plus laisser prise aux détracteurs.

Et vous, êtes-vous sensibles à l’avis de vos proches ?

Bonne journée,
Ludovic

J’ai décidé de QUITTER MA VIE DE HAUTE CONSULTANTE internationale pour venir en aide aux ONGs gratuitement

Offrir ses compétences pour répondre aux défis contemporains

Thanh Nghiem commence sa carrière dans le business. Au bout de quelques années, elle décide de hacker sa vie pour aller vers une activité à plus de sens, ce qui est essentiel pour elle.

Pour cela, elle quitte son poste de haute consultante international pour apporter ses compétences gratuitement aux ONGs.


Lien vers la vidéo >>

Résultats :
– Elle a apporté ses compétences à un grand nombres d’ONGs d’envergure internationale
– Elle s’est rapprochée des hackers pour s’investir dans le développement du web collaboratif et de l’open source
– Elle participe activement à la pollinisation des idées

Pour Thanh, « je suis plus heureuse à partager et transmettre. Si j’ai une définition de moi-même c’est ce hacking permanent : pour que tout ce qui est utile puisse être partagé librement à tout le monde ».

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous..

Peut-on réconcilier ARGENT et SPIRITUALITE ?

argent-et-spiritualite

Il est souvent difficile de concilier argent et spiritualité.

Et s’il s’agissait des 2 faces d’une même pièce, quelle serait alors la valeur émergente ?

En tant qu’entrepreneur, je vous livre dans cette vidéo mon point de vue sur la question.

Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic