Comment choisir LIBREMENT notre vie

La loi de l’attraction permet d’attirer dans sa vie toutes les personnes, toutes les choses – positives ou négatives – auxquelles nous accordons de l’attention, de l’énergie, de l’intérêt…

Selon la loi de l’attraction, « ce qui se ressemble s’assemble » : lorsque nous pensons à quelque chose, nous attirons la manifestation de ces pensées. Ainsi, par les images que nous entretenons dans notre esprit, nous attirons à nous tout ce qui nous arrive dans la vie : les gens qui nous entourent, notre santé, notre situation financière, la voiture que nous conduisons, notre bonheur…

Plusieurs outils permettent de créer ces énergies d’attraction, comme la pensée positive, la prière, la méditation, la visualisation, le ressenti, l’autosuggestion…

Et vous, êtes-vous prêt à choisir votre vie ?

Excellente journée,
Ludovic

Méthode d’organisation – Clé #4 : Comment aider votre CERVEAU à mieux S’ORGANISER ?

« On passe à l’acte » vous propose 7 clés fondamentales d’organisation pour la construction de votre projet. Vendredi dernier, nous avons vu la clé n° 3 : DÉCOUPER les GRANDS PROJETS en petites actions. Voici aujourd’hui la clé n°4.

Comment aider votre CERVEAU à mieux S’ORGANISER ?

Votre cerveau ne sait pas retenir toutes les choses à faire avec rigueur. La règle d’or, c’est de ne pas confier l’organisation à son cerveau, mais à des méthodes et outils efficaces pour s’organiser, comme par exemple la méthode Getting Things Done. Avec elle, adieu les listes et les post-its.

Cette méthode peut se pratiquer soit avec le format papier avec le bac à tri, soit en format numérique, avec le fabuleux outil en ligne et gratuit, Trello.

Que ce soit avec le bac à tri ou avec Trello, ceux-ci doivent être organisés en 6 colonnes :

1. Premières Actions, qui sont les petites actions simples à réaliser rapidement.

2. En attente de l’extérieur : pour ce qui nécessite une réponse ou une action d’une autre personne que vous-mêmes, ce qui vous permet de l’avoir devant vous mais de vous en soulager du poids en terme de charge mentale.

3. Projet : pour tout ce qui dépasse les actions simples et qui nécessite une organisation, une date limite et des actions propres.

4. Infos : qui va regrouper toutes les informations dont vous avez besoin et que vous ne devez pas oublier.

5. Un jour peut-être : qui recense les idées que vous avez, que vous n’allez pas réaliser tout de suite mais que vous voulez garder.

6. Réalisés : glisser les actions dans cette catégorie une fois réalisées. Plus cette dernière catégorie sera remplie, plus vous serez fiers de vous !

Alors ? Qu’attendez-vous pour commencer à vous organiser ?

À suivre vendredi prochain – Clé n°5 : Pourquoi l’ÉMOTIONNEL est-il l’ENNEMI de l’organisation ?

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

TRANSMETTRE avec le cœur

Grâce à son grand équilibre émotionnel, Mozart a par exemple apporté beaucoup de plaisir, de joie, de sérénité sur terre, en exprimant toute sa sensibilité. C’est ce que Saint-Exupéry exprime dans Le Petit Prince, quand il fait dire au Petit Prince que les « grands » risquent de quitter la terre en n’ayant rien compris, si la raison et le cœur ne sont pas réunis.

En sortant de mon « rôle » de père qui dispense de nombreux conseils, j’aurais encore davantage permis à mes enfants de développer leur sensibilité, leur créativité, d’être plus vrais et de s’ouvrir à leur grand potentiel.

Les enseignants devraient être formés à stimuler le désir, à découvrir, en rendant le processus d’apprentissage intéressant et vivant.

Et vous, transmettez-vous avec le cœur ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

IMMOBILIER : transformez les difficultés en opportunités

Sachez identifier le « cadeau de la providence », c’est à dire ce qui se cache derrière chaque épreuve.

La première des clés est celle d’apprendre à résoudre les problèmes.

C’est en les réglant avec intelligence et pragmatisme que vous parviendrez à vous démarquer, et à tirer votre épingle du jeu.

Or, rien de grand ne peut s’accomplir sans une réelle prise de risque. L’immobilier n’échappe pas à cette loi (risque de non-location, risque d’impayés…).

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous explique tout ça en détail dans mon livre « 30 conseils pour réaliser de bonnes affaires immobilières ».

Je vous souhaite le meilleur

Ludovic

Démarrer un blog – 4 peurs qui vous empêchent de vous lancer (partie 1/2)

Bonjour, je m’appelle Sana (www.SanaSecretsOfShine.com), je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

Vous lisez beaucoup d’articles sur internet, et de pages en pages, vous vous dites que vous aussi vous avez du contenu à partager, des choses à écrire. Mais, une voix dissonante vous en empêche. C’est la même qui vous empêche de tenter quoi que ce soit de nouveau : ne serait-ce que de changer de route pour rentrer chez vous.

Les semaines, les mois, les années passent et vous vous demandez à chaque fois pourquoi vous ne franchissez pas le cap. Je crois savoir, pour les avoir ressenties, qu’il s’agit là de l’œuvre de 4 peurs qui vous inhibent.

1. « Je n’ai pas la compétence technique »

Vous pouvez créer un blog sans aucune appétence, ni compétences techniques. Aucunes. Le marché du « blogging » est d’ailleurs plein de solutions gratuites pour débuter cette belle aventure. Lancez-vous, et vous verrez qu’en tâtonnant, en essayant, en découvrant les fonctionnalités, vous serez chaque jour, de plus en plus à l’aise avec les outils. Et si jamais, vous ne pensez pas y arriver seul(e), faites appel à un prestataire, ou inscrivez-vous sur des forums, ou des groupes Facebook relatifs au blogging. Vous pourrez échanger avec des gens qui ont des questionnements techniques similaires.

2. « Je ne suis pas légitime »

Nous souffrons tous à un moment de notre vie du syndrome de l’imposteur. Nous estimons ne pas être à la hauteur de ce que nous envisageons. Rassurez-vous, pour débuter un blog, vous n’aurez pas besoin d’être à la hauteur de quoi que ce soit mais juste d’être vous-même. Les lecteurs s’identifient à un parcours de vie, à des émotions, à une histoire personnelle. Réfléchissez à vos passions, à ce que vous adorez faire, à votre parcours de vie, et trouvez un sujet sur lequel vous avez beaucoup de choses à raconter. Vous n’avez pas besoin de tout savoir dans un domaine pour commencer. Et, au fil de vos écrits, vous atteindrez la « ligne éditoriale » qui vous ressemble.

Mercredi prochain, nous aborderons les 2 autres peurs :
– « Je n’aurai pas le temps de l’alimenter »
– « Je veux qu’il soit parfait »

Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.

La PLEINE CONSCIENCE aide à se LIBÉRER de son ego

La pleine conscience permet de profiter totalement des choses simples de la vie : écrire un livre, réparer un meuble en bois endommagé, soigner des malades… Toutes nos activités sont concernées à condition de nous y consacrer totalement. Avec de l’entrainement, on peut même parvenir en quelques instants à obtenir une certaine paix intérieure.

Même si je suis conscient que j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir pour me libérer de mon ego, j’abandonne peu à peu le combat consistant à prouver que j’ai raison. Je ne recherche plus le bonheur dans plus de possession et la majorité des problèmes d’hier sont devenus sans importance aujourd’hui.

Quand une personne me fait une critique (« ton travail est nul ») ou un compliment (« Vous êtes une personne brillante »), les mots ne m’atteignent plus comme ils me touchaient précédemment. Le petit moi n’est plus là pour lui prêter attention.

Et vous, utilisez-vous la pleine conscience pour vous libérer de votre ego ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Exprimez-vous votre RESSENTI ET VOS ÉMOTIONS ?

En exprimant sans ressentiment ses émotions, ses difficultés ou ses joies, la vie devient tout à coup beaucoup plus facile.

Je m’étais construit une image de personnage insensible, distant, froid. Je déployais une grande énergie pour conserver mon masque, et je jouais constamment un rôle. En exprimant mes ressentis au moment où l’action se passe, comme le ferait un enfant, je suis redevenu moi-même et j’ai pu laisser tomber mes masques.

J’avais aussi appris à ne pas révéler mes pensées, par crainte de blesser les autres ou de ce qu’ils allaient penser de moi si je me dévoilais. De ce point de vue, mon blog a été un excellent exercice pour moi. Il m’a permis d’exprimer vraiment qui je suis en toute transparence, humilité et vulnérabilité. Au départ, l’exercice a été difficile, mais révéler sans fard mes faiblesses, mes défauts aussi bien que mes qualités, est devenu une expérience libératrice.

Aujourd’hui, j’exprime clairement mon ressenti, voire mon mécontentement. Ce faisant, j’envoie à mon interlocuteur le message que, moi aussi, j’ai droit au respect et que je ne suis pas là pour encaisser sa mauvaise humeur… En répondant simplement et en pardonnant rapidement comme un enfant l’aurait fait, mon esprit s’est libéré de ces encombrements et je peux dorénavant passer à autre chose.

Et vous, exprimez-vous facilement votre ressenti et vos émotions ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic