Relativisez-vous vos DIFFICULTÉS ?

Lorsque la vie ne se déroule pas conformément à nos désirs, quand tout semble aller de travers, relativisons. Il s’agit peut-être en réalité du début d’un nouveau cycle.

Pendant mon enfance, quand j’étais préoccupé, ma grand-mère me disait : « Quelle importance cela aura-t-il quand tu auras quatre-vingt-dix ans ? ». Ces paroles sont d’une grande sagesse et cela me calmait un peu ! En effet, dans dix, quinze, vingt ans ou plus, quelle importance aura tel ou tel événement qui nous semble très négatif et insurmontable aujourd’hui ?

Et vous, relativisez-vous vos difficultés ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

INTELLIGENCE NUTRITIONNELLE – Changer l’ordre des aliments… commencez par les fruits !

ZEN & PERFORMANT – Entraînez votre Intelligence Nutritionnelle
Aujourd’hui toutes les sciences : biologie, médecine, génétique, neurobiologie, psychologie… convergent pour affirmer que notre santé se joue en très grande partie au niveau de notre flore intestinale et parlent même depuis quelques mois de « révolution microbiote ». En intégrant psychologie, comportement et alimentation, l’Intelligence Nutritionnelle re-connecte, en conscience, la communication de l’axe cerveau-intestin-microbiote pour notre plus grand bénéfice.

Changer l’ordre des aliments… commencez par les fruits !

Ce conseil peut paraître anodin, pourtant il va changer radicalement et durablement votre alimentation, en corrigeant la première erreur fatale à votre énergie !

En mangeant les fruits en début de repas, leurs sucres seront rapidement absorbés et vont alimenter en énergie notre corps en quelques minutes seulement. La sensation de faim va alors s’estomper plus rapidement et par conséquent limiter notre prise alimentaire.

Autre bénéfice énergétique : à jeun, les fibres des fruits vont atteindre plus rapidement l’intestin grêle et le colon en étant peu dégradées durant leur parcours . Elles pourront alors stimuler une très grande diversité de micro-organismes au sein de notre microbiote qui produiront des AGCC (acides gras à courte chaine) constituant une source importante d’énergie pour notre corps.

De plus, certains AGCC comme le propionate et le butyrate vont atteindre et cibler certains récepteurs de notre cerveau impliqués dans le contrôle de l’équilibre énergétique du corps. Il se recrée ainsi, une communication positive au sein de l’axe cerveau-intestin-microbiote favorisant notre équilibre énergétique.

Dans le cas inverse, si les aliments gras et ceux riches en protéines qui demandent un temps très long de digestion (4h à 6h) sont consommés en premier, ils vont alors créer un « énorme embouteillage » qui va non seulement retarder la libération d’énergie pour notre corps, mais également retarder la sensation de satiété et enfin dégrader les nutriments d’intérêt contenus dans les fruits (fibres, anti-oxydants etc…).

Mon astuce : je choisis l’ordre de mes aliments en visualisant des véhicules sur une route: pour éviter les « bouchons » il est préférable de faire partir les voitures en premier, ensuite les camions et les tracteurs en dernier… Au quotidien : j’aime commencer mes repas par des fruits ou légumes sucrés tels que du melon, de la pastèque, des tomates, de la mangue, du pamplemousse, des bâtonnets de carottes, des fraises, des cubes de betterave rouge…

Pour recevoir plus d’informations sur l’intelligence nutritionnelle, remplissez le formulaire ci-dessous.

Exprimez-vous votre RESSENTI ET VOS ÉMOTIONS ?

En exprimant sans ressentiment ses émotions, ses difficultés ou ses joies, la vie devient tout à coup beaucoup plus facile.

Je m’étais construit une image de personnage insensible, distant, froid. Je déployais une grande énergie pour conserver mon masque, et je jouais constamment un rôle. En exprimant mes ressentis au moment où l’action se passe, comme le ferait un enfant, je suis redevenu moi-même et j’ai pu laisser tomber mes masques.

J’avais aussi appris à ne pas révéler mes pensées, par crainte de blesser les autres ou de ce qu’ils allaient penser de moi si je me dévoilais. De ce point de vue, mon blog a été un excellent exercice pour moi. Il m’a permis d’exprimer vraiment qui je suis en toute transparence, humilité et vulnérabilité. Au départ, l’exercice a été difficile, mais révéler sans fard mes faiblesses, mes défauts aussi bien que mes qualités, est devenu une expérience libératrice.

Aujourd’hui, j’exprime clairement mon ressenti, voire mon mécontentement. Ce faisant, j’envoie à mon interlocuteur le message que, moi aussi, j’ai droit au respect et que je ne suis pas là pour encaisser sa mauvaise humeur… En répondant simplement et en pardonnant rapidement comme un enfant l’aurait fait, mon esprit s’est libéré de ces encombrements et je peux dorénavant passer à autre chose.

Et vous, exprimez-vous facilement votre ressenti et vos émotions ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

Méthode d’organisation – Clé #6 : Se donner un CAP et les MOYENS d’y parvenir

« On passe à l’acte » vous propose 7 clés fondamentales d’organisation pour la construction de votre projet. Vendredi dernier, nous avons vu la clé n° 5 : Pourquoi l’ÉMOTIONNEL est-il l’ENNEMI de l’organisation ?

Voici aujourd’hui la clé n°6 !

Se donner un CAP et les MOYENS d’y parvenir

Aujourd’hui, vous adoptez une nouvelle méthode d’organisation !

On l’appelle la méthode des « Gros Blocs » : vous décidez à court, moyen et long terme de vos objectifs à atteindre.

Dressez une liste qui contient trois objectifs à réaliser en dix ans. Réfléchissez-y posément, ils déterminent votre cap pour la décennie à venir.

Une liste qui contient trois objectifs pour dans cinq ans. Une liste qui contient trois objectifs pour l’année.

Et ainsi de suite, jusqu’à liste des priorités de la semaine et du jour.

De cette manière, vous vous donnez un cap, une direction, ainsi que les étapes pour y parvenir et instantanément l’avenir n’est plus effrayant !

À suivre vendredi prochain – Clé n°7 : Se RESSOURCER pour GARDER le cap !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

Que TRANSMETTRE à nos ENFANTS ?

C’est au moment de l’enfance que notre potentiel se déploie, selon notre environnement. Si nous avons été totalement aimés et respectés, si notre entourage a été souple, positif, valorisant envers nous-mêmes, nous avons pu nous construire en pleine sécurité et dans l’amour, tout en développant notre sensibilité, notre ressenti, notre intuition.

Comme c’est le cas pour nombre d’entre nous, ma sensibilité et mon besoin d’amour n’ont pas été reconnus par mon père pendant mon enfance. Mon potentiel s’est donc construit dans la résistance et la force plutôt que dans l’harmonie et la douceur. En réaction à mon éducation, j’ai développé des performances dans le but d’obtenir la reconnaissance pour exister. J’étais totalement dépendant du regard extérieur.

En tant que père, j’avoue avoir régulièrement développé des exigences similaires envers mes enfants. J’étais encore dans mon schéma de peur et de vieilles croyances. A mon tour, je disais : « dépêche-toi ! », « travaille davantage ! », « va tondre la pelouse… ! ». J’avais tendance à faire des reproches à mes enfants ou à être impatient envers eux. Quand j’étais pressé, tendu, énervé, j’avais du mal à ne pas retomber dans mes schémas de contrôle. J’avais tendance à vouloir faire de mes enfants de bons exécutants.

Pour permettre à leur plein potentiel d’émerger, il aurait été préférable que je sois davantage plein d’amour, à l’écoute de mes enfants, sans attente particulière et en leur laissant la possibilité de s’exprimer.

Et vous, que transmettez-vous à vos enfants ?

Bonne journée,
Ludovic

7 ETAPES pour devenir libre financièrement

Ludovic-Breant

Vous êtes plus de 1000 inscrits à cette conférence unique que je donne ce soir à 20h30.

J’ai décidé de vous partager pour la première fois les « 7 étapes pour être devenir libre financièrement malgré la crise »

Ces clés m’ont permis d’être libre financièrement depuis plus de 20 ans, malgré les nombreuses crises personnelles et professionnelles que j’ai connues, et je mène aujourd’hui une vie pleine de sens.

Rejoignez-moi ce soir en direct <<en réservant via ce lien >>.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic Bréant

Démarrer un blog – 4 peurs qui vous empêchent de vous lancer (2/2)

Bonjour, je m’appelle Sana (www.SanaSecretsOfShine.com), je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

Vous lisez beaucoup d’articles sur internet, et de pages en pages, vous vous dites que vous aussi vous avez du contenu à partager, des choses à écrire. Mais, une voix dissonante vous en empêche…

Mercredi dernier, nous avons vu les 2 premières peurs qui vous freinent : 1. Je n’ai pas la compétence technique – 2. Je ne suis pas légitime.

Voici aujourd’hui, les 2 autres peurs.

3. « Je n’aurai pas le temps de l’alimenter »

Rien ne vous oblige dans un premier temps à poster des articles régulièrement. C’est vous qui décidez de la périodicité de vos publications. Et cerise sur le gâteau : dans vos moments de grande créativité, vous pouvez écrire, et choisir de publier votre contenu au fil de l’eau. N’est-ce pas génial ? En outre, en étant passionné, je peux vous assurer que vous ne verrez pas le temps passer. Analysez votre agenda, réfléchissez au déroulé de vos journées, et organisez-vous de sorte de consacrer ne serait-ce qu’une demi-heure par jour à votre blog. Vous verrez qu’en accordant, un peu de temps, régulièrement, à votre espace : il grandira, jour après jour.

Tenir un blog nécessite certes une organisation, et si cela est votre priorité, faites en sorte de ne pas « dilapider » votre temps libre.

4. « Je veux qu’il soit parfait « 

« Il faut d’abord que je définisse ma ligne éditoriale, que j’achète un template et un nom de domaine, que j’installe une newsletter, que je rédige une dizaine d’articles, que je me procure un appareil photo, avant de me lancer non ? ».

Si vous attendez de remplir les 1000 conditions décrétées par votre esprit, vous ne vous lancerez jamais. Bloguer n’est jamais une aventure aboutie, et c’est pour cela qu’elle est passionnante. Vous n’aurez jamais un blog parfait, car la perfection n’existe que dans votre esprit.

Faites-en sorte de démarrer un blog qui vous ressemble, vous aurez tout le loisir de le modifier, de le peaufiner, et de vous professionnaliser. L’essentiel est de vous lancer, maintenant. Commencez. Inscrivez-vous sur une plateforme de blogging. Dans quelques minutes, vous serez fier d’avoir franchi le cap.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.