Écrire pour être ZEN – Attitude gagnante (1/3) pour FAVORISER L’INSPIRATION

Bonjour, je m’appelle Sana, je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

« L’inspiration apporte sa gerbe, le métier en assortit les fleurs. » Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
L’écriture, pour offrir ses belles fleurs, nécessite l’inspiration. Et l’inspiration elle-même requiert calme, et lâcher prise pour se livrer. Je vous propose 3 attitudes qui peuvent libérer, et favoriser votre inspiration, votre créativité.

Voici aujourd’hui l’attitude gagnante n°1.

Lâchez prise

La hantise de la feuille blanche, celle de ne pas savoir quoi écrire, les récits commencés avec enthousiasme mais abandonnés au bout de quelques pages : tels sont les tourments de celles et ceux qui écrivent. Mais, heureuse nouvelle : l’inspiration, la créativité se cultivent.

Rien ne sert de rester devant son écran, à regarder le curseur clignoter. Si vous sentez que les mots vous manquent, levez-vous et faites autre chose.

Rangez, arrosez vos plantes, lisez, écoutez votre musique favorite, passez un coup de fil à un proche, ressortez l’une de vos toiles et continuez à la peindre, sortez, baladez-vous dans un parc, ou regardez un film : car, il n’est pas exclu que ces petites actions ouvrent votre champ de créativité. Peut-être allez-vous tomber sur une scène, une personne, une musique, qui vont favoriser votre créativité.

Mercredi prochain, nous aborderons l’attitude gagnante 2/3 pour favoriser l’inspiration : Portez votre attention sur votre deuxième chakra.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.

La PLEINE CONSCIENCE aide à se LIBÉRER de son ego

La pleine conscience permet de profiter totalement des choses simples de la vie : écrire un livre, réparer un meuble en bois endommagé, soigner des malades… Toutes nos activités sont concernées à condition de nous y consacrer totalement. Avec de l’entrainement, on peut même parvenir en quelques instants à obtenir une certaine paix intérieure.

Même si je suis conscient que j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir pour me libérer de mon ego, j’abandonne peu à peu le combat consistant à prouver que j’ai raison. Je ne recherche plus le bonheur dans plus de possession et la majorité des problèmes d’hier sont devenus sans importance aujourd’hui.

Quand une personne me fait une critique (« ton travail est nul ») ou un compliment (« Vous êtes une personne brillante »), les mots ne m’atteignent plus comme ils me touchaient précédemment. Le petit moi n’est plus là pour lui prêter attention.

Et vous, utilisez-vous la pleine conscience pour vous libérer de votre ego ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Exprimez-vous votre RESSENTI ET VOS ÉMOTIONS ?

En exprimant sans ressentiment ses émotions, ses difficultés ou ses joies, la vie devient tout à coup beaucoup plus facile.

Je m’étais construit une image de personnage insensible, distant, froid. Je déployais une grande énergie pour conserver mon masque, et je jouais constamment un rôle. En exprimant mes ressentis au moment où l’action se passe, comme le ferait un enfant, je suis redevenu moi-même et j’ai pu laisser tomber mes masques.

J’avais aussi appris à ne pas révéler mes pensées, par crainte de blesser les autres ou de ce qu’ils allaient penser de moi si je me dévoilais. De ce point de vue, mon blog a été un excellent exercice pour moi. Il m’a permis d’exprimer vraiment qui je suis en toute transparence, humilité et vulnérabilité. Au départ, l’exercice a été difficile, mais révéler sans fard mes faiblesses, mes défauts aussi bien que mes qualités, est devenu une expérience libératrice.

Aujourd’hui, j’exprime clairement mon ressenti, voire mon mécontentement. Ce faisant, j’envoie à mon interlocuteur le message que, moi aussi, j’ai droit au respect et que je ne suis pas là pour encaisser sa mauvaise humeur… En répondant simplement et en pardonnant rapidement comme un enfant l’aurait fait, mon esprit s’est libéré de ces encombrements et je peux dorénavant passer à autre chose.

Et vous, exprimez-vous facilement votre ressenti et vos émotions ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

La perception de soi

Tout être humain qui est aimé inconditionnellement par ses parents ou ses éducateurs pour ce qu’il est et non pour ce qu’il fait, développe une saine estime de lui-même.

Il entretient un sentiment de valeur et d’importance à ses propres yeux. Lors de mes retraites/ateliers PHÉNIX, je demande aux personnes qui assistent de compléter un test sur la dépendance affective et le résultat démontre que l’amour de soi est presque toujours déficitaire. Je reçois des gens très éduqués, des gens moins scolarisés et très peu ont une juste estime d’eux-mêmes. Ils ont une grande difficulté à s’apprécier et à prendre soin d’eux. Ce sont des personnes qui ont fui à travers des activités, leur travail, des achats, des possessions matérielles, des substances ou autres, afin de remplir leur vide intérieur.

Quelle est la cause de toutes ces fuites ? Bien souvent, c’est le manque d’intimité avec elles-mêmes, le manque d’écoute de soi, le non-respect de leur corps et le manque d’amour de soi qui en sont la cause. En ne s’accordant pas de temps de qualité, ces personnes ne peuvent identifier leurs besoins ou malaises dans le but de s’accueillir et ainsi trouver des réponses au vide intérieur qui les habite en permanence.

Tous ces manques entrainent infailliblement la personne à vivre des complexes, à adopter de fausses croyances limitantes et bientôt les personnages font leur apparition.

Un personnage prend toute la place dans l’ego, l’orgueil, les complexes causés par l’abandon, le rejet, la culpabilité, la rivalité, l’infériorité, la supériorité, la trahison, l’injustice, la honte de soi et autres. Lorsqu’on a appris depuis notre enfance à banaliser nos sentiments, à ne pas exprimer nos émotions et nos peurs, le personnage a développé un des plus populaires mécanismes de défense qui soit pour se couper de l’émotion et de sa vitalité: la castration.

La perception de soi fait prendre conscience des divers aspects de sa personnalité : traits physiques et psychologiques, qualités morales, besoins, acquis et ressources, capacités et limites, forces et faiblesses.

Ainsi, si on me demandait de décrire la perception que j’ai de moi-même actuellement, je dirais : « je suis un homme ; j’exerce la fonction conférencier ; j’ai la carrière d’enseignant ; je m’applique à être un bon communicateur ; quelque peu timide, j’aime pourtant les défis, je suis authentique, vulnérable et sensible à moi et à l’autre ».

Et je pourrais poursuivre de la sorte en énumérant les divers aspects de la personne que je suis devenue. Je reconnais comme miennes les qualités que mon entourage me renvoie. Toute fois, je ne suis pas tout à fait dépendant de l’appréciation d’autrui. Plus j’acquiers de la maturité, plus je découvre en moi, par la réflexion et l’expérience, d’autres qualités et aspects intéressants. En résumé, l’estime que j’ai bâtie de moi-même dépend à la fois de l’appréciation des autres et de la mienne.

Lorsqu’on s’aime réellement, qu’on s’approuve et qu’on s’accepte tel que l’on est, tout fonctionne dans la vie. C’est comme de petits miracles surgissant de partout.

Avec bienveillance,
Robert Savoie, présent et engagé.

Conférencier et auteur de Se choisirAGIS, fais ce que tu disLaisse-moi t’aimerÀ chacun ses défis ainsi que de Deviens-tu c’que t’as voulu tomes 1, 2 et 3.
www.CentreDuMieuxEtreRobertSavoie.com

Pour recevoir plus d’informations de la part de Robert Savoie, remplissez le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER LA HAUTE TECHNOLOGIE pour cultiver la terre

Changer de métier pour se rapprocher de la vie

Rédouane a changé de vie ! Chef d’entreprise, il a vendu sa boîte pour réinvestir son argent dans la terre…

« Je me rendais compte que quand le soir je rentrais chez moi, je n’avais même pas vu quel temps il avait fait dans la journée ! Je n’avais plus envie de vivre ça… alors j’ai décidé de changer. »

Aujourd’hui, il est paysan, pratique une agriculture respectueuse du vivant et il est bien dans ses bottes !


Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

APPRENDRE À DEMANDER – Pleine conscience avec François Lemay

Je vous partage dans cette courte capsule d’inspiration Une petite vite en pleine conscience, l’importance d’apprendre à demander. L’avez-vous oublié ?

Lien vers la vidéo >>

Inscrivez-vous aux « Petites Vites », c’est gratuit : une-petite-vite.com

Pour en savoir plus sur les différents services offert par François :
Académie de pleine conscience Kaizen : http://academiekaizen.com/
Le grand mouvement de conscience sociale Inspire-toi : http://www.inspiretoi.ca/

Pour rester informé des programmes de pleine conscience de François Lemay, remplissez le formulaire ci-dessous.