Passez à l’action MAINTENANT

Est-ce que vous êtes prêt maintenant à passer à l’action, parce que si ce n’est pas maintenant, ça ne sera probablement jamais. C’est ce qu’on va voir aujourd’hui dans une petite vite en pleine conscience !

Je suis de retour dans une petite vite en pleine conscience !

Aujourd’hui, j’ai envie de parler du fameux moment présent et surtout du passage à l’action dans le moment présent. Je suis présentement en République Dominicaine depuis les 8 derniers jours, un voyage extraordinaire avec les enfants.

Lien vers la vidéo >>

Derrière moi, il y a une salle de spectacle, l’auditorium où il y avait les show le soir et ça me faisait penser un peu à la première fois que j’ai fait, à ma façon à moi, ma première conférence au Vieux clocher de Magog. Est-ce que j’étais prêt ? Mais tellement pas ! Si je n’avais pas fait cette conférence-là, je ne serais jamais en train de faire des vidéos, d’avoir des milliers de personnes qui me suivent comme ça. J’ai eu de l’audace ! Je suis passé à l’action, et même si je n’étais pas totalement prêt. Ça fait plusieurs mois, pratiquement un an que je n’ai pas fait de petite vite en pleine conscience, des vidéos de 90 secondes comme je suis en train de vous faire là. je me suis dit :

« Ça ne donne rien d’attendre d’être prêt pour pouvoir faire ces Petites vites-là mais boum ! Passer à l’action même si on n’est pas prêt et de faire tourner la machine. »

Donc, c’est ce que vous allez voir très rapidement dans les prochaines semaines je vais en faire beaucoup, beaucoup. Le challenge que j’ai envie de vous donner c’est : qu’avez-vous besoin de faire pour passer à l’action maintenant en direct de votre idéal. Ne pas attendre d’être prêt ! Juste go with the flow. Vous sautez en direction de votre idéal de vie. Que ce soit de réserver une salle, de faire une conférence, de faire une vidéo, de dire à quelqu’un que vous l’aimez, de changer de travail, de vous reprendre en main dans votre alimentation. Tout est déjà là, il ne manque rien. il faut passer à l’action maintenant! Ayez l’audace la gang de suivre vos convictions parce que vous méritez ce qu’il y a de meilleur dans la vie, point final.

C’était François Lemay qui vous dit je vous aime, je vous adore et on se revoit très bientôt.

Inscrivez-vous aux « Petites Vites », c’est gratuit : une-petite-vite.com

Pour en savoir plus sur les différents services offert par François :
Académie de pleine conscience Kaizen : http://academiekaizen.com/
Le grand mouvement de conscience sociale Inspire-toi : http://www.inspiretoi.ca/

Pour rester informé des programmes de pleine conscience de François Lemay, remplissez le formulaire ci-dessous.

L’ARGENT est-il bon ou mauvais ?

L’argent amène le pire et le meilleur. En son nom, nous avons anéanti une grande partie de la forêt amazonienne, nous avons contaminé le sol avec des déchets toxiques et avec l’agriculture intensive, nous avons détruit une grande partie des espèces animales, des ghettos urbains se sont formés, des millions de personnes sont sans emploi ou dorment dans la rue, la violence et la guerre sévissent partout sur la terre, le terrorisme se développe…

Pour autant, l’argent en soi n’est pas intrinsèquement bon ou mauvais. Son aspect négatif se situe dans notre interaction avec lui et dans le pouvoir qu’on lui donne. Nous aspirons cependant tous à mener une existence paisible, épanouie et pleine d’amour.

Valérie et moi avons modifié notre regard à l’argent au contact des populations démunies rencontrées lors de nos différents voyages. Que ce soit en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud, nous avons fait de nombreuses rencontres magnifiques, nous montrant à chaque fois que la puissance du cœur était bien plus importante que celle de l’argent.

Et vous, quel est votre rapport à l’argent ?

Je vous souhaite une excellente journée,
Ludovic

OBSERVEZ vos PENSÉES !

La pleine conscience ne cherche pas à arrêter le flot de pensées mais à les observer, en se « regardant » penser. Cela ne se fait pas le premier jour mais avec un grand entrainement.

Nous sommes assaillis toute la journée par un flot incessant de pensées. La méditation pourra progressivement nous conduire, d’abord de manière exceptionnelle et de plus en plus régulièrement, à laisser passer nos pensée, en fixant d’abord notre attention sur notre respiration puis en écoutant les sons et en nous centrant sur nos perceptions corporelles.

Au départ, j’arrivais à me concentrer quelques secondes sur ma respiration et, très rapidement, je me laissais rattraper par mes préoccupations : « n’oublie pas de rappeler telle personne », « pense à envoyer un mail en réponse à telle autre », « une idée me vient, ce serait bien que je la note… ». Très progressivement, j’ai réussi à ramener de plus en plus régulièrement mon attention sur ma respiration à chaque fois que je me laissais embarquer par une pensée. J’ai appris à rester les yeux fermés, centré sur mon souffle.

Et vous, parvenez-vous à observer vos pensées ?

Belle journée,
Ludovic

INTELLIGENCE NUTRITIONNELLE – 3 catégories d’aliments à éviter à jamais

ZEN & PERFORMANT – Entraînez votre Intelligence Nutritionnelle
Aujourd’hui toutes les sciences : biologie, médecine, génétique, neurobiologie, psychologie… convergent pour affirmer que notre santé se joue en très grande partie au niveau de notre flore intestinale et parlent même depuis quelques mois de « révolution microbiote ». En intégrant psychologie, comportement et alimentation, l’Intelligence Nutritionnelle re-connecte, en conscience, la communication de l’axe cerveau-intestin-microbiote pour notre plus grand bénéfice.

3 catégories d’aliments à éviter à jamais

Les produits contenant des conservateurs chimiques

Les conservateurs chimiques ont pour but d’empêcher les bactéries, levures et champignons de se développer sur les aliments. Le problème est qu’ils agissent de même lorsque vous les mangez… mais contre vos propres microbes.

Ce sont de redoutables ennemis de votre flore intestinale même à petite dose. Protégez votre symbiose intestinale et traquez les sulfites, métabisulfites de sodium et autre sorbate de potassium… la liste est longue, préférez les aliments frais, non transformés ou conservés par des méthodes naturelles donc sans conservateurs.

Les édulcorants

Les édulcorants utilisés dans les produits « light » ou « zéro » pour obtenir un goût sucré sans apporter de calories dérèglent gravement la communication de l’axe cerveau-intestin-microbiote. En trompant le cerveau et nos bactéries avec une sensation sucrée alors qu’il n’y pas d’apport énergétique, les édulcorants perturberaient gravement notre système hormonal de régulation de la glycémie.

Les études scientifiques montrent une intolérance au glucose et une résistance à l’insuline qui conduisent vers l’obésité et le diabète ainsi qu’un risque accru de maladies cardio-vasculaires. De plus la consommation d’édulcorants favorise une flore intestinale plus efficace pour extraire l’énergie de nos aliments conduisant là encore vers la prise de poids et l’obésité. Il est totalement contre-productif de consommer des édulcorants pour rester ou devenir mince !

Les additifs (en particulier les émulsifiants alimentaires)

Les émulsifiants, additifs très largement utilisé dans les produits alimentaires industriels, altèrent la muqueuse intestinale. Or cette barrière naturelle est très importante pour garantir une perméabilité sélective de notre paroi intestinale. Quand elle devient trop poreuse, le nombre de micro-organismes traversant la paroi intestinale et entrant dans le milieu intérieur du corps humain devient trop important. Ainsi une réaction immunitaire de notre organisme se déclenche pour contrer cette invasion.

Le microbiote intestinal joue un rôle primordial pour reconstituer la muqueuse protectrice intestinale qui se renouvelle tous les 4 à 5 jours. Les émulsifiants alimentaires, qui s’apparentent à la famille des détergents, perturbent la relation entre le microbiote et la muqueuse intestinale initiant un processus d’inflamation chronique de l’intestin conduisant à de sévères troubles de santé à plus ou moins long terme : obésité, diabète, syndrome de l’intestin irritable, rectocolite hémorragique, maladies cardiovasculaires et hépatiques.

Pour recevoir plus d’informations sur l’intelligence nutritionnelle, remplissez le formulaire ci-dessous.

Méthode d’organisation – Clé #2 : Un AGENDA NUMÉRIQUE pour RÉUSSIR votre projet

« On passe à l’acte » vous propose 7 clés fondamentales d’organisation pour la construction de votre projet. Vendredi dernier, nous avons vu la clé n° 1 : L’IMPORTANCE d’établir des PRIORITÉS. Voici aujourd’hui la clé n°2.

Un AGENDA NUMÉRIQUE pour RÉUSSIR votre projet

À bien des égards, la technologie est parvenue à nous faciliter la vie et à nous rendre accessible un nombre incalculable de choses. Parmi elles : l’agenda numérique.

L’agenda papier reste un bon moyen d’organisation mais la préférence de On Passe à l’Acte c’est l’agenda numérique et collaboratif : il va devenir un élément essentiel de votre organisation.

Il vous permettra d’organiser tous vos rendez-vous personnels et professionnels tout en ayant la possibilité de le partager avec vos collaborateurs afin de vous organiser au mieux. L’agenda est le premier élément qui organise votre journée.

À suivre vendredi prochain – Clé n°3 : DÉCOUPER les GRANDS PROJETS en petites actions

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

CHASSONS nos doutes

En visualisant notre objectif, nous agissons comme si nous l’avions déjà atteint. Au contraire, en se contentant d’attendre et de se dire que rien ne se produit, nous commençons à avoir des doutes : « j’ai peut-être fait quelque chose d’incorrect… », « tout cela ne fonctionne peut-être pas… ». Et le miroir reflète alors nos peurs et nos doutes, qui finissent par se matérialiser.

Selon le physicien russe Vadim Zeland, l’auteur à succès de Transurfing : « vous devez comprendre que tout ce qu’il vous faut, c’est passer la commande et laisser le monde l’accomplir. Vous ne lui permettez tout simplement pas de le faire dès que vous exigez ou demandez, parce que vous avez des peurs et des doutes. Le miroir réagit avec retard, il faut surtout garder fermement sa ligne et croire en la réussite. Plus vous aurez d’audace pour ne pas succomber au découragement, plus vous recevrez. »

Par exemple, après mon dépôt de bilan, j’ai dû mettre en vente des immeubles de notre foncière pour faire face à des remboursements bancaires importants. J’ai pratiqué la visualisation mais les ventes ont pris du retard… J’ai commencé à ressentir de la frustration, à douter du résultat… et à imaginer les conséquences du retard des ventes. Le miroir a parfaitement reflété mes doutes, et rien ne se passait… jusqu’à ce que je décide de lâcher prise, d’arrêter de contrôler, de remettre à l’univers mes ventes, de me détendre et de continuer à visualiser les immeubles vendus… En l’espace de trois jours, deux immeubles ont été vendus !

Et vous, visualisez-vous vos objectifs avec sérénité ou avec des doutes ?

Bonne journée,
Ludovic