J’ai décidé de QUITTER MA VIE DE COMMERCIAL en grande entreprise POUR ME RECONNECTER À MOI-MÊME

Accepter sa sensibilité et en faire une force

Alexandre Daval a décidé de changer de vie pour vivre et ressentir les choses.

Il a accepté sa sensibilité et l’utilise comme un point de départ à toute construction. Aujourd’hui, il incarne beaucoup plus sa vie et met en oeuvre des choses qui lui correspondent.

« A partir du moment où l’on a une posture différente, où l’on se rapproche de qui on est, le hasard fait que l’on croise les gens qui rentrent en résonance. »

Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Comment augmenter sa fréquence vibratoire ?

énergie-positive

On peut agir sur différents plans pour élever sa fréquence vibratoire et maintenir ainsi un état d’être positif.

Tout est énergie et vibration !


Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

APPRENDRE À DEMANDER – Pleine conscience avec François Lemay

Je vous partage dans cette courte capsule d’inspiration Une petite vite en pleine conscience, l’importance d’apprendre à demander. L’avez-vous oublié ?

Lien vers la vidéo >>

Inscrivez-vous aux « Petites Vites », c’est gratuit : une-petite-vite.com

Pour en savoir plus sur les différents services offert par François :
Académie de pleine conscience Kaizen : http://academiekaizen.com/
Le grand mouvement de conscience sociale Inspire-toi : http://www.inspiretoi.ca/

Pour rester informé des programmes de pleine conscience de François Lemay, remplissez le formulaire ci-dessous.

Parvenez-vous à vous sentir bien pour ATTIRER CE QUE VOUS VOULEZ ?

Lorsque nous voulons quelque chose, la loi de l’attraction nous enseigne de ne pas seulement penser à cette chose mais également de la ressentir, avec le plus de précision possible.

Or, en étant préoccupé ou dans nos peurs, nous attirons encore davantage de contrariétés et de craintes dans notre vie. Nous ne pouvons pas nous sentir bien et avoir en même temps des pensées négatives. Si nous nous sentons bien, c’est au contraire parce que nous avons des pensées positives.

Par exemple, lorsque mon groupe a commencé à avoir des difficultés de trésorerie, je ressassais sans cesse mes difficultés, j’étais constamment soucieux et préoccupé, et bien évidemment, j’attirais de plus en plus de problèmes…

Depuis, j’ai appris progressivement à transformer mes pensées négatives en pensées positives. Lorsque la difficulté me semble particulièrement importante, je me mets en état de méditation, je calme mes pensées, ou je me souviens d’un événement heureux : j’émets ainsi une fréquence positive et je retrouve un sentiment de bien-être.

J’ai pensé pendant de nombreuses années que la vie était un combat, qu’il fallait se battre pour réussir. Et la loi de l’attraction a fait en sorte que ma vie soit un combat. J’ai récemment modifié cette croyance et j’ai commencé à émettre l’intention que la vie est facile et qu’elle m’est bénéfique. Depuis ce moment, ma vie s’est grandement améliorée et il m’arrive de plus en plus de belles choses.

Et vous, parvenez-vous à vous sentir bien pour attirer tout ce que vous voulez dans la vie ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

Intolérances et allergies – Que dit la NATUROPATHIE ? (partie 5/6)

nature

Plus d’un Français sur trois souffre d’allergie et près d’un sur deux d’intolérance alimentaire. Ce chiffre aurait doublé au cours des quinze dernières années. Quelles en sont les causes et comment pouvons-nous agir en dehors des traitements symptomatiques proposés par la médecine classique ?

Nous avons vu samedi dernier, la quatrième partie de cet article au sujet des causes des allergies. Abordons aujourd’hui comment revoir notre mode de vie pour limiter ces allergies.

Un mode de vie à revoir

Le mode de vie semble être le principal facteur de cette croissance inquiétante car nos gènes n’ont pas évolué, ou très peu, sur les 10 000 dernières années.

Le régime à l’occidentale est le premier en cause. De plus, la surconsommation de charcuteries, viandes rouges et fromages, riches en acides gras saturés, au détriment de bons gras insaturés (poissons, huiles végétales non raffinées et non chauffées) joue un rôle délétère sur l’inflammation. Au contraire, les bonnes graisses permettent de moduler la réponse inflammatoire et agissent de façon favorable sur la qualité des membranes cellulaires.

L’environnement du nouveau-né est également à évaluer. Le passage par les voies basses lors de l’accouchement permet un premier ensemencement de la flore intestinale du nouveau-né. Il est donc important que la maman possède elle-même un bon écosystème intestinal. L’allaitement maternel, quant à lui, permettra de transférer des immunoglobulines au bébé et de créer un ensemencement secondaire de la flore intestinale. Aussi, une naissance par césarienne ou un allaitement artificiel dès la naissance nécessiteront des apports de probiotiques pour enfants afin de combler ces déficiences de la flore. Il serait judicieux que la future maman, surtout si elle est allergique, consomme également, pendant la grossesse, des probiotiques et limite sa propre consommation de produits allergisants tels que les produits laitiers.

Les blocages d’infections par des milieux trop aseptisés ou les survaccinations ne permettraient pas au système immunitaire de bien s’équilibrer.

Quelques solutions

En plus d’une alimentation saine riche en végétaux, la naturopathie préconise des compléments micronutritionnels pour soutenir la fonction intestinale. Ils doivent être conseillés de façon personnalisée par un professionnel de la santé compétent. Par exemple, la L-glutamine contribue à la réparation de la muqueuse intestinale et les probiotiques neutralisent certains agents pathogènes et dégradent les antigènes alimentaires. Selon leur composition, les probiotiques diminueraient les symptômes chez des sujets
intolérants au lactose.

L’apport en compléments nutritionnels comme l’huile de poisson (oméga-3) et l’huile d’onagre (oméga-6) permet de moduler la réponse inflammatoire impliquée dans les manifestations allergiques. L’huile d’onagre joue également un rôle de stimulation des lymphocytes T.

La gestion de son stress grâce à la pratique régulière d’une activité physique, de la relaxation, de la sophrologie ou de la méditation est une clé d’optimisation d’une bonne digestion.

Samedi prochain, nous terminerons et ferons la synthèse de cette série d’articles consacrée aux intolérances et allergies.

Alain HUOT

Pour recevoir plus de conseils de la part d’Alain Huot, remplissez le formulaire ci-dessous.

APPRENDRE À MIEUX NOUS AIMER

La confiance en soi repose pour une large part sur l’amour, sur l’estime que nous nous portons. En apprenant à mieux nous aimer, nous parviendrons à améliorer l’image que nous avons de nous-mêmes et, de ce fait, notre confiance en nous. Un coach m’a un jour demandé si j’étais fier de moi… Euh, oui, mais… En fait, après réflexion, je ne me sentais pas fier de moi malgré ce que j’avais accompli. C’est en développant un sentiment de fierté par rapport à moi que j’ai commencé à mieux m’aimer.

Nous pouvons également identifier nos zones de confiance : il s’agit des domaines ou des parties de notre personnalité que nous aimons. En ce qui me concerne par exemple, j’ai toujours aimé créer et développer des projets en animant une équipe dans un esprit start-up.

Et vous, êtes-vous réellement fier(e) de vous ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

Le POUVOIR du MOMENT PRESENT

Le bonheur n’arrive pas tout seul : il exige un travail sur soi. Par exemple, nous traversons tous des moments de bien-être (un instant de convivialité en famille ou entre amis, un bon repas, une promenade…), mais sait-on les apprécier ?

Il m’arrivait régulièrement de m’apercevoir a posteriori que j’avais vécu des moments de bonheur mais que je n’avais pas su en profiter.

Je ne compte pas le nombre de fois où je passais un instant agréable mais où, inquiet pour l’avenir ou préoccupé par mes soucis, je n’avais pas l’esprit tranquille et je n’éprouvais pas le bonheur véritable.

Dans cet état, je passais à côté de l’essentiel.

Inversement, quand on commence à en prendre conscience, à reconnaître la grâce de ces moments privilégiés, lorsqu’on est pleinement présent à ces instants, alors le bien-être se transforme en bonheur véritable.

Depuis que je suis plus présent, plus conscient, je savoure intensément les nombreux moments de bonheur qui jalonnent mes journées.

Et vous, profitez-vous de tous les moments de bonheur que vous traversez ?

Bonne journée,
Ludovic