Pour REUSSIR, détachez-vous du RESULTAT

univers

En attachant trop d’importance à vouloir réaliser un objectif, l’univers semble parfois conspiré contre soi.

La raison se trouve peut-être dans les forces d’équilibrage qui existe dans la nature…

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic

ACCEPTER SA DOULEUR

Au cours de notre existence, nous connaissons la maladie, la tristesse, la peur, les blessures… Cela est inéluctable et nous n’avons que très peu de contrôle sur ces douleurs. En revanche, nous pouvons choisir notre manière d’y réagir. Nous pouvons y résister, les refuser ou les accepter. La souffrance est créée par le refus de la douleur.

Au début, lorsque je souffrais d’un lumbago, je refusais la douleur, je luttais contre elle, je me mettais en colère : « Je ne supporte plus cette douleur ». Je me décourageais : « J’en ai assez ! ». Et plus je luttais, plus la douleur augmentait ! Terrible erreur !

Quand j’ai commencé à accepter la douleur, à cesser d’y résister et même à reconnaitre que sa présence visait à me faire comprendre quelque chose qui m’échappait, ma souffrance a diminué. Mon lumbago, par exemple, me signifiait que je n’étais pas sur le bon chemin ou que je devais verbaliser une préoccupation que je n’osais pas exprimer…

Et vous, savez-vous accepter la douleur, les échecs et les épreuves ?

Bonne journée,
Ludovic

Comment MIEUX vendre ?

savoir-vendre

Une relation empathique favorise un climat de confiance.

Mais pour la vente, 4 clés essentielles sont à connaître !

Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

POURQUOI est-ce important de LÂCHER PRISE ?

En 2015, je décide de suivre un séminaire de développement personnel axé sur la réalisation de projets entrepreneuriaux.

J’ai beaucoup de mal à organiser mon déplacement : des problèmes de réservation d’avion, d’hôtel… En arrivant enfin à destination, mon dos commence à me faire souffrir.

À la fin du stage, j’exprime mon projet : créer un centre pour entrepreneurs éthiques souhaitant participer à l’émergence d’un monde meilleur, dans lequel coexisteraient une école à la création d’entreprise, un incubateur et un centre de co-working.

Le retour de ce séminaire est particulièrement difficile : je rate mon avion, mon train a trois heures de retard et mon mal de dos devient de plus en plus aigu, au point que je ne parviens pas à quitter ma place dans le train immobilisé, alors qu’il y fait une chaleur accablante.

Devant ces mauvais signes, je prends la décision d’arrêter de résister : je lâche prise.

Je décide d’arrêter ce projet qui, manifestement, n’est pas pour moi. Suite à ce lâcher-prise, j’ai ressenti une grande libération et une grande paix. J’ai décidé d’accepter que le moment n’était pas encore venu de démarrer une nouvelle activité, qui devra m’apporter joie et sérénité et non contrariété et tension.

En lâchant prise, nous permettons à un sentiment de calme, de paix intérieure et de joie de s’installer. Nous atteignons nos buts de vie de manière fluide, avec un minimum de dépense d’énergie.

Et vous, dans quelles situations avez-vous ressenti les bienfaits du lâcher-prise ?

Bonne journée,
Ludovic

Comment remplacer une CROYANCE limitante ?

pleine-conscience

Ce qui nous limite le plus, trouve ses racines dans notre éducation.

Des petites phrases, à l’apparence anodine, mais répétées souvent, ont forgé en nous des barrières mentales difficiles à lever.

Mais rien n’est impossible pour celui qui prend conscience de ses croyances limitantes.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic