Méthode d’organisation – Clé #6 : Se donner un CAP et les MOYENS d’y parvenir

« On passe à l’acte » vous propose 7 clés fondamentales d’organisation pour la construction de votre projet. Vendredi dernier, nous avons vu la clé n° 5 : Pourquoi l’ÉMOTIONNEL est-il l’ENNEMI de l’organisation ?

Voici aujourd’hui la clé n°6 !

Se donner un CAP et les MOYENS d’y parvenir

Aujourd’hui, vous adoptez une nouvelle méthode d’organisation !

On l’appelle la méthode des « Gros Blocs » : vous décidez à court, moyen et long terme de vos objectifs à atteindre.

Dressez une liste qui contient trois objectifs à réaliser en dix ans. Réfléchissez-y posément, ils déterminent votre cap pour la décennie à venir.

Une liste qui contient trois objectifs pour dans cinq ans. Une liste qui contient trois objectifs pour l’année.

Et ainsi de suite, jusqu’à liste des priorités de la semaine et du jour.

De cette manière, vous vous donnez un cap, une direction, ainsi que les étapes pour y parvenir et instantanément l’avenir n’est plus effrayant !

À suivre vendredi prochain – Clé n°7 : Se RESSOURCER pour GARDER le cap !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

Sachons AIDER les AUTRES

L’énergie est créatrice : plus nous utilisons d’énergie, plus nous créons rapidement et de manière importante.

Les personnes qui traitent mal les autres ne trouvent jamais de véritable bonheur. A l’inverse, en traitant les gens avec gentillesse, l’Univers nous renvoie cette bonté. Nous pouvons par exemple commencer par ne pas faire aux autres ce qu’on l’on ne veut pas qu’on nous fasse.

Le bonheur ressenti en aidant un autre être humain est intense et peut commencer par de petites choses. Ma grand-mère me rappelait régulièrement que « peu importe ce que nous avons, il y a toujours quelqu’un qui en a moins ». Efforçons-nous de toujours faire un petit geste pour les autres.

Et vous, aidez-vous les autres à atteindre leur but ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

RÈGLE D’OR #2 pour un article inspirant – Définir une problématique et dégager un plan

Bonjour, je m’appelle Sana, je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

Je vous propose 7 règles d’or pour écrire un article inspirant et percutant. Nous avons vu mercredi dernier,  la Règle d’or n°1 : Phosphorer autour du sujet. Voici aujourd’hui la règle d’or n° 2.

Définir une problématique et dégager un plan

Une fois que vous avez répondu à ces premières questions (voir règle #1) autour de la méditation, une problématique va se dessiner : la problématique est la phrase (ou la question) qui va résumer l’ensemble de votre travail de réflexion du point 1.

Ainsi, vous allez pouvoir rédiger une phrase telle que celle-ci :

Comment, dans notre société au rythme effréné, la méditation, est-elle devenue une discipline incontournable qui suscite l’engouement de millions de personnes ?

Ou :

Pourquoi chaque année des millions de personnes, en proie aux multiples effets pervers du stress, pratiquent la méditation ?

Cette problématique va vous aider à dresser un plan pour répondre de façon exhaustive à la question.

Ici, je ne peux que vous conseiller d’adopter un plan pratique. Car la plupart des personnes sont à la recherche de conseils pratiques.

Si vous dissertez sur les pouvoirs de la méditation en dressant exclusivement le portrait des grands maitres buddha, vous allez certes éclairer le lecteur sur ces personnes, mais vous n’atteindrez pas le but recherché.

Le but est de permettre au lecteur de s’identifier, de tirer des enseignements, des conseils pratiques à mettre en œuvre dans leur quotidien.

Aussi, si nous reprenons la problématique :
« Pourquoi chaque année des millions de personnes, en proie aux multiples effets pervers du stress, pratiquent la méditation ? », le plan dégagé (pour y répondre) pourrait être le suivant :

I. Une société contemporaine en proie aux méfaits du stress :
A. Une société basée sur le culte de la performance (et les méfaits du stress)
B. La méditation : une veille discipline qui revêt des caractères différents (la méditation tibétaine, la méditation zen, la méditation vipassana, la méditation taoïste, la méditation yogique).

II. La méditation : une pratique qui offre de nombreux bienfaits
A. Les nombreux bienfaits de cette pratique ancestrale
B. Comment méditer au quotidien ?

Ainsi, vous aurez une trame pour rédiger votre article. Néanmoins, je vous conseille aussi de laisser votre plume s’exprimer, sans forcément l’enfermer dans un cadre formel.

Si vous avez envie d’évoquer le fait que votre grand-mère méditait sous un arbre et que vous aviez pour habitude de l’observer lorsque vous étiez petit, sentez-vous libre et mentionnez-le : cela ajoutera plus de vie à votre récit.

À suivre mercredi prochain :  Règle d’or n° 3 – Sonder au plus profond de soi pour illustrer son propos

Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.

VISUALISER LE BUT

La visualisation systématique de notre but conduit à sa matérialisation. En imaginant qu’on a obtenu ce que nous demandons, nous nous sentons bien. Et en nous sentant bien, nous émettons la fréquence qui fera venir à nous nos objectifs. Ainsi, nous recevrons ce que nous avons demandé. Pour illustrer ce processus d’attraction, voici un exemple vécue :

Après mont dépôt de bilan, j’ai dû mettre en vente des immeubles de notre foncière pour faire face à des remboursements bancaires importants. J’ai pratiqué la visualisation mais les ventes ont pris du retard. J’ai commencé à ressentir de la frustration, à douter du résultat… et à imaginer les conséquences du retard des ventes. Le miroir a parfaitement reflété mes doutes, et rien ne se passait… jusqu’à ce que je décide de lâcher prise, de remettre à l’Univers mes ventes, de me détendre et de continuer à visualiser les immeubles vendus… J’ai travaillé sous forme d’affirmations positives en pensant : « Je reçois ce qu’il y a de mieux dans la vie, maintenant je vends mes immeubles ». J’ai entendu mon collaborateur annoncer la vente et j’ai ressenti la joie que cela me procurerait… En l’espace de trois jours, deux immeubles ont été vendus !

Et vous, pratiquez-vous la visualisation de vos buts ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

Comment réussir votre vie amoureuse (partie 2/3)

Holà ma belle gang ! Ici Bobby INTER-National !

S’engager dans une relation, c’est définitivement choisir l’aventure parce que nul ne connait d’avance les méandres du chemin à parcourir. Comme toute aventure celle de la relation de couple implique un travail sur soi et exige un dépassement continuel, car le lien affectif qui unit deux amoureux est la meilleure école d’apprentissage de l’amour authentique et de la réussite de leur union. Mes secrets concernant la réussite d’une relation amoureuse reposent donc sur cette forme d’amour global.

Mardi dernier nous avons vu la première partie de cet article. Voici la suite.

Comment prendre soin de ma relation amoureuse ?

1. accordez-vous du temps a votre relation amoureuse.
Au moins une fois par semaine. Pratiquez une activité de couple.

2. Élaborez des projets communs et réalisez-les.
Choisissez ensemble une activité dans le respect de vos rythmes et de vos différences.
Dressez la liste des tâches à accomplir pour la réaliser.
Répartissez ces tâches entre vous, passez à l’action et rendez-vous jusqu’au bout.

3. personnalisez votre vie sexuelle.
Ne chercher jamais a performé sexuellement.
La vie sexuelle est une aventure.
Personnalisez-la et créez-la à partir de qui vous êtes et du couple unique que vous formez avec votre partenaire amoureux.

4. parlez-vous de cœur à cœur.
Ne refouler pas vos malaises
Parlez-vous tous les deux de cœur a cœur sans accusation et sans reproche.
Exprimer clairement vos besoins.
Reconnaissez vos erreurs et excusez-vous quand vous avez blessé l’autre.
Surtout, ne vous contentez pas d’une relation tiède.

5. engagez-vous.
Pour connaitre et comprendre votre conjoint et pour rendre votre couple plus fort et plus uni.

6. acceptez d’être aidé
Si vous êtes coincé dans une relation amoureuse qui vous fait souffrir, combattez l’orgueil, dépassez vos peurs, détruisez vos préjugés et acceptez de consulter un professionnel de la vie relationnelle.

Mardi prochain, nous verrons la suite et fin de cet article : Comment exprimer clairement vos besoins dans la relation ?

Avec bienveillance,
Robert Savoie, présent et engagé.

Robert Savoie, conférencier et auteur des livres :  Se choisir ; AGIS, fais ce que tu disLaisse-moi t’aimer ; À chacun ses défisDeviens-tu c’que t’as voulu? (tomes 1, 2 & 3).
www.CentreDuMieuxEtreRobertSavoie.com

Pour recevoir plus d’informations de la part de Robert Savoie, remplissez le formulaire ci-dessous.

Comment utiliser LE POUVOIR DE LA GRATITUDE ?

Le livre Le Secret de Rhonda Byrne, écoulé à plus de quatre millions d’exemplaires, nous révèle que, lorsqu’on éprouve de la gratitude pour ce qu’on a – même les petites choses -, on reçoit en retour ces mêmes choses en plus grande quantité.

Si on éprouve de la gratitude pour l’argent qu’on possède, même si on en a peu, on recevra davantage d’argent. Si on éprouve de la gratitude pour une relation, même imparfaite, cette relation s’améliorera.

La gratitude commence par le fait de dire « merci », en ressentant ce mot dans tout son être. Il y a trois façons d’utiliser ce pouvoir dans notre vie. On peut éprouver de la gratitude :

1. Pour tout ce que nous avons reçu pendant notre vie (passé)
2. Pour tout ce que nous recevons dans la vie (présent)
3. Pour tout ce que nous voulons dans la vie, comme si nous l’avions déjà reçu (avenir). Nous activons ainsi la loi de l’attraction et recevrons notre demande.

On ne peut pas se sentir triste ou avoir des sentiments négatifs quand on est reconnaissant. En effet, il est toujours possible de sortir d’une situation de contrariété en cherchant une petite chose envers laquelle éprouver de la gratitude.

La gratitude est un remède miracle. Car éprouver de la reconnaissance, c’est ne plus être centré sur soi-même : c’est se tourner vers les autres et vers les bienfaits dont on jouit. Ainsi, la gratitude peut mettre fin à notre mal-être.

Et vous, utilisez-vous le pouvoir de la gratitude ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic