La PLEINE CONSCIENCE aide à se LIBÉRER de son ego

La pleine conscience permet de profiter totalement des choses simples de la vie : écrire un livre, réparer un meuble en bois endommagé, soigner des malades… Toutes nos activités sont concernées à condition de nous y consacrer totalement. Avec de l’entrainement, on peut même parvenir en quelques instants à obtenir une certaine paix intérieure.

Même si je suis conscient que j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir pour me libérer de mon ego, j’abandonne peu à peu le combat consistant à prouver que j’ai raison. Je ne recherche plus le bonheur dans plus de possession et la majorité des problèmes d’hier sont devenus sans importance aujourd’hui.

Quand une personne me fait une critique (« ton travail est nul ») ou un compliment (« Vous êtes une personne brillante »), les mots ne m’atteignent plus comme ils me touchaient précédemment. Le petit moi n’est plus là pour lui prêter attention.

Et vous, utilisez-vous la pleine conscience pour vous libérer de votre ego ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Exprimez-vous votre RESSENTI ET VOS ÉMOTIONS ?

En exprimant sans ressentiment ses émotions, ses difficultés ou ses joies, la vie devient tout à coup beaucoup plus facile.

Je m’étais construit une image de personnage insensible, distant, froid. Je déployais une grande énergie pour conserver mon masque, et je jouais constamment un rôle. En exprimant mes ressentis au moment où l’action se passe, comme le ferait un enfant, je suis redevenu moi-même et j’ai pu laisser tomber mes masques.

J’avais aussi appris à ne pas révéler mes pensées, par crainte de blesser les autres ou de ce qu’ils allaient penser de moi si je me dévoilais. De ce point de vue, mon blog a été un excellent exercice pour moi. Il m’a permis d’exprimer vraiment qui je suis en toute transparence, humilité et vulnérabilité. Au départ, l’exercice a été difficile, mais révéler sans fard mes faiblesses, mes défauts aussi bien que mes qualités, est devenu une expérience libératrice.

Aujourd’hui, j’exprime clairement mon ressenti, voire mon mécontentement. Ce faisant, j’envoie à mon interlocuteur le message que, moi aussi, j’ai droit au respect et que je ne suis pas là pour encaisser sa mauvaise humeur… En répondant simplement et en pardonnant rapidement comme un enfant l’aurait fait, mon esprit s’est libéré de ces encombrements et je peux dorénavant passer à autre chose.

Et vous, exprimez-vous facilement votre ressenti et vos émotions ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

Démarrer un blog – 4 peurs qui vous empêchent de vous lancer (2/2)

Bonjour, je m’appelle Sana (www.SanaSecretsOfShine.com), je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

Vous lisez beaucoup d’articles sur internet, et de pages en pages, vous vous dites que vous aussi vous avez du contenu à partager, des choses à écrire. Mais, une voix dissonante vous en empêche…

Mercredi dernier, nous avons vu les 2 premières peurs qui vous freinent : 1. Je n’ai pas la compétence technique – 2. Je ne suis pas légitime.

Voici aujourd’hui, les 2 autres peurs.

3. « Je n’aurai pas le temps de l’alimenter »

Rien ne vous oblige dans un premier temps à poster des articles régulièrement. C’est vous qui décidez de la périodicité de vos publications. Et cerise sur le gâteau : dans vos moments de grande créativité, vous pouvez écrire, et choisir de publier votre contenu au fil de l’eau. N’est-ce pas génial ? En outre, en étant passionné, je peux vous assurer que vous ne verrez pas le temps passer. Analysez votre agenda, réfléchissez au déroulé de vos journées, et organisez-vous de sorte de consacrer ne serait-ce qu’une demi-heure par jour à votre blog. Vous verrez qu’en accordant, un peu de temps, régulièrement, à votre espace : il grandira, jour après jour.

Tenir un blog nécessite certes une organisation, et si cela est votre priorité, faites en sorte de ne pas « dilapider » votre temps libre.

4. « Je veux qu’il soit parfait « 

« Il faut d’abord que je définisse ma ligne éditoriale, que j’achète un template et un nom de domaine, que j’installe une newsletter, que je rédige une dizaine d’articles, que je me procure un appareil photo, avant de me lancer non ? ».

Si vous attendez de remplir les 1000 conditions décrétées par votre esprit, vous ne vous lancerez jamais. Bloguer n’est jamais une aventure aboutie, et c’est pour cela qu’elle est passionnante. Vous n’aurez jamais un blog parfait, car la perfection n’existe que dans votre esprit.

Faites-en sorte de démarrer un blog qui vous ressemble, vous aurez tout le loisir de le modifier, de le peaufiner, et de vous professionnaliser. L’essentiel est de vous lancer, maintenant. Commencez. Inscrivez-vous sur une plateforme de blogging. Dans quelques minutes, vous serez fier d’avoir franchi le cap.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.

Que TRANSMETTRE à nos ENFANTS ?

joie-de-l-enfant

C’est au moment de l’enfance que notre potentiel se déploie, selon notre environnement. Si nous avons été totalement aimés et respectés, si notre entourage a été souple, positif, valorisant envers nous-mêmes, nous avons pu nous construire en pleine sécurité et dans l’amour, tout en développant notre sensibilité, notre ressenti, notre intuition.

Comme c’est le cas pour nombre d’entre nous, ma sensibilité et mon besoin d’amour n’ont pas été reconnus par mon père pendant mon enfance. Mon potentiel s’est donc construit dans la résistance et la force plutôt que dans l’harmonie et la douceur. En réaction à mon éducation, j’ai développé des performances dans le but d’obtenir la reconnaissance pour exister. J’étais totalement dépendant du regard extérieur.

En tant que père, j’avoue avoir régulièrement développé des exigences similaires envers mes enfants. J’étais encore dans mon schéma de peur et de vieilles croyances. A mon tour, je disais : « dépêche-toi ! », « travaille davantage ! », « va tondre la pelouse… ! ». J’avais tendance à faire des reproches à mes enfants ou à être impatient envers eux. Quand j’étais pressé, tendu, énervé, j’avais du mal à ne pas retomber dans mes schémas de contrôle. J’avais tendance à vouloir faire de mes enfants de bons exécutants.

Pour permettre à leur plein potentiel d’émerger, il aurait été préférable que je sois davantage plein d’amour, à l’écoute de mes enfants, sans attente particulière et en leur laissant la possibilité de s’exprimer.

Et vous, que transmettez-vous à vos enfants ?

Bonne journée,
Ludovic

Comment réussir votre vie amoureuse (partie 3/3)

Holà ma belle gang ! Ici Bobby INTER-National.

S’engager dans une relation, c’est définitivement choisir l’aventure parce que nul ne connait d’avance les méandres du chemin à parcourir. Comme toute aventure celle de la relation de couple implique un travail sur soi et exige un dépassement continuel, car le lien affectif qui unit deux amoureux est la meilleure école d’apprentissage de l’amour authentique et de la réussite de leur union. Mes secrets concernant la réussite d’une relation amoureuse reposent donc sur cette forme d’amour global.

Mardi dernier nous avons vu 6 points pour prendre soin de votre relation amoureuse. Voici aujourd’hui la dernière partie de l’article.

Comment exprimer clairement vos besoins dans la relation ?

Respectez votre amoureux.
Assurez-vous que vous lui accordez assez de considération pour que vos paroles, vos gestes et vos actions soient motivés par un sentiment profond et sincère d’amour à son égard.
Restez présent dans les moments difficiles.
Libérez-vous des attentes. Changer l’attente en objectif.
L’amour de soi n’a pas été donné à tout le monde en héritage. Cependant il se cultive par le travail sur soi et par les expériences relationnelles.
Dites du bien de votre amoureux ou abstenez-vous d’en parler.
Ne le critiquez jamais.
En cas difficulté relationnelle, si vous avez besoin d’être écouté ou d’être aidé, confiez-vous a une personne capable de vous entendre avec empathie sans prendre parti ni pour vous ni pour lui.

Quelle importance allez-vous accordez à votre relation, à partir de maintenant ?

Avec bienveillance,
Robert Savoie, présent et engagé.

Vous pouvez relire ces 3 articles en cliquant sur les liens ci-dessous :
Partie 1
Partie 2
Partie 3 : article de la présente page (ci-dessus)

Robert Savoie, conférencier et auteur des livres :  Se choisir ; AGIS, fais ce que tu disLaisse-moi t’aimer ; À chacun ses défisDeviens-tu c’que t’as voulu? (tomes 1, 2 & 3).
www.CentreDuMieuxEtreRobertSavoie.com

Pour recevoir plus d’informations de la part de Robert Savoie, remplissez le formulaire ci-dessous.

Vivez-vous CONSCIEMMENT ?

Notre mode de vie contemporain nous pousse à la dispersion. Nous sommes en permanence interrompus par un flot continu d’appels, d’e-mails, de sms, et nous avons pris l’habitude de sauter d’un sujet à un autre, d’une activité à une autre. J’avais par exemple pris l’habitude de répondre le plus rapidement possible aux nombreuses sollicitations dont j’étais l’objet.

Nous avons souvent la tentation de faire plusieurs choses en même temps. J’étais un champion de cet exercice : je mangeais en travaillant, je téléphonais en marchant ou en conduisant, je me rasais en pensant à la journée qui m’attendait. Et pendant de nombreuses années, j’ai vécu tel un robot, préoccupé, tendu, stressé…

Et vous, vivez-vous consciemment ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic