Peut-on se passer des agences immobilières ?

🔆ZEN IMMOBILIER ⎪ Les agences immobilières🔆 🤔

Est-il préférable de se passer des agences immobilières ?

C’est vrai que cela est agréable d’économiser 3 à 10% de la transaction en traitant directement, mais pourtant sur les 1000 biens achetés, j’en ai acheté très peu directement auprès d’un vendeur.

Car j’ai réalisé mes meilleurs opérations par l’intermédiaire d’agences immobilières.

👥Ca vous interpelle ?

L’agent immobilier va vous permettre :

✅ Une meilleure négociation
✅ Des actions ciblées Comment atteindre votre liberté et votre sécurité
✅ Un portefeuille de biens en avant première financière grâce à l’immobilier ?

Cliquer sur ce lien pour vous inscrire dès maintenant gratuitement à notre WEBCONFERENCE qui aura lieu Mardi 5 Novembre 2019 à 20H30.

Je vous partagerai tous mes conseils et astuces pour réussir avec l’immobilier

✅ Les 4 conseils pour démarrer sereinement et réussir en immobilier
✅ Les 3 erreurs à ne surtout pas commettre
✅ La stratégie pour signer votre compromis de vente en 90 jours

Pour avoir tous les détails de cette conférence en ligne, cliquez maintenant sur le lien.

J’ai hâte de partager mon expérience avec vous !

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic

RÈGLE D’OR #7 pour un article inspirant – Aimez-vous votre article ?

Bonjour, je m’appelle Sana, je suis passionnée d’écriture ainsi que de développement personnel, de bien-être, de lecture, et d’art.

Je vous propose 7 règles d’or pour écrire un article inspirant et percutant. Nous avons vu mercredi dernier, la Règle d’or n°6 : Laissez le temps faire son œuvre. Voici aujourd’hui la règle d’or n°7.

Aimez-vous votre article ?

Peut-être que vous êtes en train de sourire. Mais je dois vous dire combien cette dernière étape est cruciale. C’est l’étape de l’intuition, du ressenti. Une fois que vous estimez que votre article est livrable, arrêtez-vous un instant et demandez-vous si vous l’appréciez.

Il m’est arrivé de ne pas aimer intégralement un article juste avant de le mettre en ligne, j’ai préféré réécrire le paragraphe incriminé plutôt que de le publier animée de ce sentiment de gêne.

Car, si vous n’aimez pas ce que vous avez écrit, il y a fort à parier que votre lecteur ressentira le même sentiment.

Vous devez vous sentir bien en relisant votre article. Il ne s’agit pas de rechercher la perfection, mais d’apprécier son contenu.

Ainsi, les 7 règles d’un article inspirant sont :

1. Phosphorer autour du sujet
2. Définir une problématique et dégager un plan
3. Sonder au plus profond de soi pour illustrer son propos
4. L’étape de rédaction
5. Le diable se loge dans les détails
6. Laissez le temps faire son œuvre
7. Aimez-vous votre article ?

Et je me dois d’insister sur une règle prioritaire : celle du plaisir à l’ouvrage !

« Pour écrire, il faut avoir le cœur serein, la conscience calme, il faut être de son avis et habiter la région tranquille du désintéressement et des hautes pensées. – Un livre doit avoir une âme morale, qui fasse naître une forme belle. On ne jouit de toutes ses facultés qu’avec un sentiment pur. Les grandes pensées viennent du cœur, écrivait Vauvenargues. – Sois grand pour parler des grandes choses, patriote pour parler de la patrie. – Chasse de ton sein l’amour-propre, la rancune, les impressions passagères et personnelles ; élève-toi à l’impartialité, à l’objectivité, à la sérénité, avant de prendre la plume ; autrement ta plume ne racontera que les bassesses et les vulgarités de ton cœur ».

Citation d’Henri-Frédéric Amiel : Journal intime, le 5 février 1849.

J’espère que ces 7 règles d’or vous aiderons à réaliser des articles inspirants et percutants ! Si vous souhaitez en savoir davantage sur mes prestations d’écriture (e-book, articles de blog…), remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai.

Je vous souhaite de belles réalisations,
Sana.

PROFITEZ de la vie en prenant votre temps

L’enfant vit dans le moment présent. Il fait simplement confiance à la vie, sans se préoccuper du passé ou de l’avenir.

Combien de personnes se privent de plaisirs actuels pour une vie potentiellement meilleure dans le futur ? « Je travaille douze heures par jour, je prends peu de vacances, mais à la retraite, je vais en profiter »… J’ai malheureusement vu trop souvent des personnes qui, n’arrivant pas à la retraite, sont passées à côté de leur vie.

Le futur n’est jamais assuré. Prenons donc le temps de vivre le moment présent et d’en profiter pleinement.

Et vous, prenez-vous le temps de vivre ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Quelle est la PRIORITÉ : argent ou bonheur ?

Dans la première partie de ma vie professionnelle, j’ai confondu joie de vivre avec accumulation de biens matériels. Mon bonheur semblait lié à la puissance de mon véhicule ou à la superficie de ma maison, et j’étais plutôt bien loti dans ce domaine-là. Mais, même doté de la richesse matérielle, j’avais le besoin tout à fait ordinaire et commun d’aimer et d’être aimé.

De nombreuses personnes se sont rapprochées de ma femme Valérie et de moi non pour nos qualités humaines mais pour notre aisance matérielle. Nous avons beaucoup souffert de cette situation, qui est devenue beaucoup plus claire au moment des difficultés de mon groupe ! Nous avons alors perdu beaucoup d’amis, mais avons gagné en joie de vivre !

Et vous, quelle est la priorité de votre vie : argent ou bonheur ?

Bonne journée,
Ludovic

La relation à soi, d’abord (partie 3/3)

Nous sommes des êtres de relation, c’est clair. Nous avons besoin d’être en relation pour notre santé et notre équilibre affectives. Nous naissons en relation, nous nous développons par la relation, nous apprenons en relation, nous nous construisons et nous nous détruisons à travers les relations. La relation est le lieu de nos plus grands plaisirs et de nos plus grandes souffrances.

Nous avons vu mardi dernier, l’importance de s’occuper de ses propres blessures. Voici aujourd’hui la dernière partie de cet article.

Comment me réconcilier avec la partie souffrante en moi ?

Comment faire alors pour me réconcilier avec la partie souffrante en moi puisque j’ai justement tout mis en place pour la fuir et ne pas la ressentir? Comment descendre dans ces profondeurs de mon être qui me font si peur? C’est ce chemin-là que je ne connais pas.

J’observe comment, pour plusieurs personnes, le premier pas vers soi est souvent d’oser exprimer ce qu’elles vivent à l’intérieur. Sortir du silence, ouvrir la porte, oser dire, dépasser le jugement et la honte de soi, et surtout être entendu et accueilli, procure un sentiment de libération. La thérapie, ma retraite/atelier PHÉNIX crée un contexte qui favorise cette ouverture de soi.

Mais je sais aussi profondément que ce qui est aidant pour explorer la partie souffrante de soi et récupérer un pouvoir personnel à partir de sa vulnérabilité, c’est de comprendre de manière rationnelle ce que je vis. J’ai besoin de ma force rationnelle dans cette exploration. J’ai besoin de comprendre pour apaiser mon mental. J’ai besoin d’utiliser la porte du rationnel pour me sécuriser et explorer mon monde irrationnel. J’ai besoin de mettre des mots sur ce que je vis pour me l’approprier.

Comprendre, expliquer, apaise, sécurise et ouvre à l’acceptation de soi. La prise de conscience et l’acceptation servent de nacrer pour transformer l’irritant en trésor. Ma vulnérabilité devient ma force. Mettre des mots sur la souffrance humaine, c’est prendre cette vulnérabilité et la regarder sous différents angles. Je nomme, j’identifie, je décortique pour comprendre rationnellement, pour me l’approprier, pour me guérir et pour apprendre à m’aimer.

Chez l’être humain, tout est inter relié, tout se tient, il n’y a pas de séparation, nous sommes un tout composé de différentes facettes. Je décortique et je sépare pour mieux comprendre avec mon rationnel, mais j’apprends à m’accepter comme un tout.

Avec bienveillance,
Robert Savoie, présent et engagé.

Conférencier et auteur de Se choisirAGIS, fais ce que tu disLaisse-moi t’aimerÀ chacun ses défis ainsi que de Deviens-tu c’que t’as voulu tomes 1, 2 et 3.
www.CentreDuMieuxEtreRobertSavoie.com

Pour recevoir plus d’informations de la part de Robert Savoie, remplissez le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER MA CARRIÈRE DE SCÉNARISTE toute tracée, pour vivre plus proche de mes valeurs

Quitter la vie de star parisienne pour une vie de sens

Florence Dottin Alma a changé de vie : Je perdais mon âme au fur et à mesure. Je me suis regardé et me suis dit « t’es plus là ! ». Elle décide alors de quitter une carrière prometteuse pour une vie riche de sens.

Elle part s’installer en campagne pour renouer avec l’essentiel.


Lien vers la vidéo >>

Résultat : une compagnie de théâtre, 24 spectacles, une websérie sur le développement durable et surtout Florence a une sacrée pêche on vous l’assure !

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.