Ne soyons pas MODESTES

Mon père me répétait souvent : « pour qui te prends-tu ? », « tu peux faire mieux », « tu n’es pas le centre du monde »… Il pensait bien faire en me faisant comprendre que je ne devais pas écraser les autres, que je devais savoir rester discret et modeste en toute circonstance !

Au fond de moi-même, j’avais envie de briller, de sortir de la norme, mais mon éducation me bridait ! De peur de déplaire à l’autre, je n’osais pas montrer mes forces…

Lors de rencontres avec de nouvelles personnes, j’étais toujours honteux de me mettre en avant, honteux de bien gagner ma vie, honteux d’avoir introduit ma société en bourse, honteux de voir grand… J’avais tendance à m’aligner sur la faiblesse et la morosité ambiantes pour ne pas montrer ma différence ! J’avais peur de ce que pouvaient penser les autres de ma réussite.

Et vous, aimez-vous briller et exprimer vos plus belles réalisations ?

Bonne journée,
Ludovic

Retrouvons L’INNOCENCE de l’enfant

L’enfant est totalement présent dans ce qui est. Quand il se heurte à un problème, il ne se noie pas dans la rumination. Cette joie de vivre de l’enfant est riche d’enseignement pour moi.

En vacances à Bali durant l’hiver 2015, Valérie et moi étions accompagnés par un guide prénommé Putu, qui nous a permis de découvrir le vrai Bali, loin des cohortes de touristes du sud de l’île.

Nous avons découvert des temples difficilement accessibles, une nature riche et généreuse, et surtout le peuple balinais, sa joie de vivre, sa légèreté, sa spiritualité, son abandon à plus grand que nous… Les habitants semblaient s’abandonner totalement à la vie et à leurs dieux, sans aucune anxiété pour l’avenir ou regret pour le passé. Ils vivaient comme de grands enfants, dans la joie du moment présent. Pendant les trois jours passés avec Putu, nous avons ri de bêtises de la vie quotidienne.

Retrouver ma joie de petit enfant a été pour moi un vrai bonheur.

Et vous, quelles expériences vous ont permis de revivre la joie du petit enfant ?

Bonne journée,
Ludovic

Quand tout va mal… les SOLUTIONS possibles !

se faire aider

Vous vivez peut-être en ce moment une situation difficile et vous n’arrivez pas à vous en sortir… Vous avez l’impression de toucher le fond et de ne pas trouver de solutions ?

Si c’est le cas, je vais vous partager 4 étapes qui vont vous aider à aller mieux.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic

Pourquoi bien CHOISIR SES MOTS ?

En prenant l’habitude d’observer notre vocabulaire, nous nous rendons compte que certains mots dépriment, découragent, dévalorisent (« problème », « manque », « souffrance », « impossible »…) tandis que d’autres encouragent, valorisent, enthousiasment (« amour », « joie », « réussite », « confiance », « succès »…).

Les mots émettent en effet une fréquence vibratoire qui résonne en nous et génère des émotions correspondantes. Celles-ci sont ensuite projetées vers l’extérieur et se matérialisent par des événements, des rencontres… Un bon nombre de situations que nous vivons dans la journée sont le prolongement de notre état intérieur.

Dans un premier temps, nous pouvons être attentifs à nos pensées et à nos mots. Pour ma part, j’ai pris la décision de mettre ma parole au service de ce qui est positif, constructif, lumineux, et de ne pas médire. Quand nous médisons, nous faisons en effet du tort aux autres mais également à nous-mêmes, car nous allons craindre ce qui va se dire dans notre dos. Je refuse donc de prendre part aux critiques systématiques portées sur les autres et, quand je suis pris dans une situation négative, je préfère rester silencieux…

Et vous, choisissez-vous les mots que vous utilisez ?

Bonne journée,
Ludovic

J’ai décidé D’ŒUVRER POUR LA TRANSPARENCE

Bénévole à temps plein auprès d’associations citoyennes

Après 10 ans de carrière d’informaticien dans la haute finance, Laurent a estimé qu’il avait gagné suffisamment d’argent pour arrêter de travailler. Depuis, il consacre tout son temps à l’amélioration de notre société. Un passeur à l’acte « multi-fonction » : administrateur du collectif Regards Citoyens qui favorise la transparence des dépenses publiques, actif défenseur du logiciel libre, créateur d’un fournisseur d’accès Internet citoyen, il est aussi investi dans Enercoop (électricité verte) et la finance éthique via la NEF. Et tout ça sans aucune contrepartie financière…


Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.