J’ai décidé de QUITTER UNE VIE PROFESSIONNELLE confortable pour SUIVRE MES ASPIRATIONS profondes

Savoir s’écouter pour vivre une vie qui a du sens

Pendant 10 ans, Frédéric Laloux a été consultant dans un cabinet prestigieux. Il croyait avoir trouvé sa voie, son plan de carrière étant tout tracé « mais c’était comme si la vie me disait : ça c’était super, mais ce chapitre est fini ! »

Il a alors décidé de ne plus envisager sa vie professionnelle comme un plan de carrière. « Je ne devais plus réfléchir à ce que devait être mon prochain métier mais me demander qu’est-ce que je pourrais faire maintenant qui aurait le plus de sens pour moi. »

Cette décision a donné 2 initiatives :

  • Le développement de la communication connectée avec les bébés (menée conjointement avec sa compagne et sa petite fille)
  • Une étude sur un nouveau paradigme de gestion des grandes entreprises (reinventing organizations)

Lien vers la vidéo >>

Résultat : Frédéric vit en accord avec ses valeurs : « Peu de questions se posent car il n’y a rien que je pourrais faire qui aurait plus de sens que ce que je fais aujourd’hui. »

J’ai décidé de montrer qu’on peut CHANGER DE VIE pour se réaliser

Oser changer de vie pour trouver sa voie

Journaliste pendant 14 ans sur une radio nationale, Olivier a décidé de quitter son travail. « Ce n’était pas la pire métier du monde, mais ça n’était simplement pas le mien« .

Son projet : revenir à ce qui l’animait depuis toujours, raconter des histoires. Et après avoir écrit des textes de slam en amateur pendant quelques années, il a choisi de se lancer le défi d’en faire son métier !

Résultats :
– Après de longs mois de formation intense et courageuse, Olivier se lance et sort ses premières vidéos de slam
– Le succès arrive vite, les dates de concert s’enchainent et Olivier crée sa propre entreprise
– Il se sent complètement heureux et épanoui
– Il sort son premier album « Le Meilleur pour la fin », un clin d’oeil à la façon dont sont réalisés ses clips et ses textes, pensés comme des petits films avec un retournement de situation à la fin (twist).


Lien vers la vidéo >>

« Sur le plan financier, je vis aujourd’hui à 100% de ma musique. Principalement grâce aux concerts, mais aussi aux ateliers d’écriture slam que j’anime dans des collèges, des lycées, des hôpitaux ou des prisons. Les ventes d’albums, quant à elles, sont plutôt un instrument de mesure de satisfaction du public, qu’une réelle source de rémunération. »

Afin d’illustrer un des changements de vie l’ayant fortement inspiré, il a réalisé un clip qui montre qu’il est possible de changer de vie pour trouver sa voie, avec l’exemple de François-Xavier Demaison, un ex-trader devenu comédien.

Sources : zeVillage.net, oser-rever-sa-carriere.com

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER MON EMPLOI DE CARRIÈRE de chef de projet immobilier pour METTRE MES COMPÉTENCES AU SERVICE d’un projet de sens

Mettre ses compétences au service d’un projet de sens

Après une carrière de chef de projet dans l’immobilier, Constance de Alexandris a décidé de suivre ses convictions et apirations personnelles en mettant ses compétences au service d’un projet de sens : le développement d’éco-systèmes alimentaires durables dans nos villes.

« J’ai quelque chose à dire, à apporter, à travers mon prisme, à travers ce que je sais faire. »

Résultats :
– Une découverte de potentiels et de talents qu’elle ne se connaissait pas encore.
– Une vie très intense, riche de rencontres et de possibles.


Lien vers la vidéo >>    (Note : nous avons rencontré des problèmes techniques lors de l’interview ayant entrainé des dégradations de l’image. Nous nous en excusons, et avons tenu à diffuser tout de même ce témoignage que nous trouvons important.)

Pour Constance, ce changement de vie nourrit son sentiment « d’être à sa place, d’apporter sa pierre à l’édifice : c’est un sentiment qu’on n’a pas en tant que salarié » .

Un conseil ? « Il faut s’écouter, il faut se faire confiance. (…) il faut s’autoriser à diffuser sa propre lumière pour rayonner sur les autres ».

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER UNE CARRIÈRE TOUTE TRACÉE pour m’engager dans des missions humanitaires

Harmoniser ses aspirations personnelles et ses perspectives professionnelles

Vincent Makoul-Blondeau a quitté son CDI à ERDF pour mieux appréhender sa liberté. Le but ? Harmoniser ses aspirations personnelles et ses perspectives professionnelles.

Cela s’est concrétisé par plusieurs projets :
– Il est parti dans le cadre du programme ERASMUS + pour apprendre l’Allemand
– Il est parti au Liban pour aller à la rencontre d’autres cultures et s’est investi au sein d’une association locale de soutien aux populations réfugiées
– Il est parti en mission avec Electriciens sans Frontières au Népal, après le deuxième séisme de 2015
– Il a participé à un stage d’auto-construction d’éoliennes.


Lien vers la vidéo >>

Grâce à toutes ces expériences, il est devenu polyvalent et a pu s’épanouir personnellement et professionnellement tout en apportant son aide aux autres.

C’est avec tout cela en tête, qu’il conseille : « Prends du temps pour toi, prends une feuille blanche, poses des mots. Tu remplis ta feuille et tu reviens dessus plus tard. »

Aujourd’hui, il effectue des missions pour Médecins Sans Frontières et est déjà parti en Afghanistan puis en Sierra Leone.

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé, APRÈS UNE CARRIÈRE D’INDUSTRIEL dans le plastique, DE CRÉER UN OUTIL MÉDIA UTILE pour l’environnement

Contribuer à la sensibilisation à l’environnement

Après une carrière en tant qu’industriel dans le plastique, Michel Lecomte a décidé de faire sa part pour agir en faveur de l’environnement. En effet, pour lui, « on ne réparera pas tout le mal qu’on a fait » mais il reste convaincu qu’on peut encore agir.

Pour ça, il est devenu journaliste et il a créé TV Locale, un média collaboratif.

L’idée : permettre aux citoyens de créer leur propre information locale et ainsi donner une plus grande place aux préoccupations écologiques du terrain.

Voir la vidéo en ligne >>

Résultat : la mise en lumière d’initiatives positives pour l’environnement et la mise en réseau d’acteurs isolés sont facilitées !

Ainsi, Michel est en accord avec ses valeurs : « les citoyens qui se battent chaque jour pour protéger la nature ne sont pas entendus, et c’est ceux-là que j’aimerais entendre (…) cet outil que j’ai créé, c’est pour qu’ils puissent parler ».

J’ai décidé de QUITTER LA TÉLÉVISION pour produire une INFORMATION INDÉPENDANTE ET INSPIRANTE

Vivre autrement la production audiovisuelle

Frédérique Bedos était journaliste… jusqu’au jour où elle a réalisé que sa vie dans l’univers médiatique ne lui convenait pas du tout : « le discours officiel dit que ce qui fait l’audience c’est la violence, ce sont les mauvaises nouvelles (…) moi je crois que c’est de la manipulation ».

Elle a donc décidé de tout quitter et d’aider à inverser la tendance « si les médias passent leur temps à montrer le pire et bien moi je vais montrer le meilleur ! »

Pour ça, elle a créé son propre média : le Projet Imagine.
L’idée : mettre en lumière, par la vidéo, des hommes et femmes engagés dans des initiatives solidaires. « Je veux montrer le meilleur et le meilleur c’est quand on décide de mettre ses forces au service de l’autre. »


Lien vers la vidéo >>

Aujourd’hui, Frédérique est comblée ! Elle a produit près de 50 vidéos et son projet est reconnu à l’international. Enfin, plus que le succès, elle est en accord avec ses valeurs « Je ne suis plus que dans la vérité (…) la rencontre de qualité, c’est pas du blabla (…) c’est pas artificiel et ça, ça vaut de l’or ! »

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de CHANGER DE VIE pour mener une ACTIVITÉ POSITIVE

Faire de son activité professionnelle une véritable ressource

Laure Bernard a changé de vie ! Elle a quitté son poste de directrice de MJC pour créer une boulangerie au sein de la ferme de son mari.

L’idée : s’impliquer pour faire bouger son territoire tout en menant une activité en accord avec ses valeurs.

Pour ça, Laure a décidé de :
– Reprendre des études pour apprendre le métier de boulangère
– Convertir sa ferme en agriculture biologique
– Approvisionner l’exploitation en semences anciennes et libres
– Installer un espace de production et de vente du pain sur place


Lien vers la vidéo >>

Et ça marche ! Après quelques mois d’activité, ils ont dû embaucher une deuxième personne au fournil pour répondre à la demande.

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de CHANGER MON RYTHME DE VIE pour pouvoir me consacrer à un projet de sens pour la collectivité

Oser changer de vie pour se réaliser pleinement

Suite à un burn out, Veronica Rocha s’est interrogée sur le sens de sa vie et sur son rythme de travail : « j’ai décidé de changer de vie parce que mon corps a marqué ses limites ».

L’idée : prendre davantage soin d’elle et de son entourage et mettre du sens dans son activité.

Pour ça, elle a quitté son emploi et a créé son propre média web, dans lequel elle recueille des témoignages inspirants de changements de vie, d’initiatives positives et de résiliences.


Lien vers la vidéo >>

Résultats : « Ce n’est que du bonheur ! On voit des choses qu’on ne voyait pas avant. Et je me suis rendue compte que je pouvais faire très bien, autrement, en ne répondant pas aux diktats de la société actuelle. »

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de SORTIR DE MA ZONE DE CONFORT pour me consacrer à un projet de sens dans l’éducation

Changer de vie pour développer un projet de bien commun

Judith Soussans était avocate et à décidé de changer de vie pour retrouver une simplicité d’être.

Pour cela, elle a quitté son travail pour réaliser des projets humanitaires bénévolement. Elle a créer Alice project France pour importer les grands principes d’éducation universelle.

Elle a expérimenté la persévérance, la patience de monter un projet seule et tourner vers les autres.

Et aujourd’hui ?
– Elle se sent connectée à sa vrai nature
– Elle a la sensation de faire quelque chose qui est juste et se trouve dans une joie illimitée

« C’est le bonheur. Il n’y a plus cette volonté de se satisfaire uniquement. »

Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.