POURQUOI S’INSPIRER de la NATURE ?

En observant la nature au travail, nous pouvons remarquer qu’elle suit le chemin de non-résistance : l’arbre ne lutte pas pour pousser, il pousse ; les poissons ne résistent pas au courant, ils nagent et suivent le courant. La nature fonctionne sans effort, sans difficulté, spontanément. Quand on recherche le pouvoir et le contrôle sur les autres ou sur ses propres actions, on force les choses et on finit par s’épuiser.

Deepak Chopra, classé parmi les 100 personnalités marquantes du siècle par « Time magazine » parle du principe de « faire moins et accepter plus ». Il préconise de mettre en œuvre le précepte suivant : « Aujourd’hui, j’accepterai les personnes, les situations et les circonstances telles qu’elles se présenteront ».

Par exemple : mon vol Biarritz-Paris a deux heures de retard. Dans un premier temps, je m’énerve, je pense à tous les rendez-vous que je vais devoir décaler… Et finalement, je décide d’accepter la situation, de me détendre. Je m’installe alors confortablement au bar de l’aéroport, et je réussis à décaler facilement mes rendez-vous. Tout se déroule parfaitement bien. La situation aurait certainement été bien différente si j’étais resté tendu et nerveux.

En acceptant les choses comme elles sont, et non pas comme on voudrait qu’elles soient, l’effort n’est plus à faire : les évènements glissent naturellement.

Et vous, acceptez-vous les choses comme elles se présentent ?

Bonne journée,
Ludovic

La foi en SOI est le meilleur combustible pour AGIR

Tout n’est pas perdu… bien au contraire !

Ayez confiance, nous avons réussi à nous porter jusqu’ici, il n’y a pas de raisons qu’on ne réussisse pas à continuer.

Apprenez à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, vous vous remercierez plus tard.

La pensée positive vous donnera de l’énergie et vous permettra d’avancer lorsque vous vous surprendrez à penser qu’il n’y a plus d’espoir et que tout est perdu.

Et n’oubliez pas, votre plus grand ennemi, c’est vous-même !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER LA TÉLÉVISION pour produire une INFORMATION INDÉPENDANTE ET INSPIRANTE

Vivre autrement la production audiovisuelle

Frédérique Bedos était journaliste… jusqu’au jour où elle a réalisé que sa vie dans l’univers médiatique ne lui convenait pas du tout : « le discours officiel dit que ce qui fait l’audience c’est la violence, ce sont les mauvaises nouvelles (…) moi je crois que c’est de la manipulation ».

Elle a donc décidé de tout quitter et d’aider à inverser la tendance « si les médias passent leur temps à montrer le pire et bien moi je vais montrer le meilleur ! »

Pour ça, elle a créé son propre média : le Projet Imagine.
L’idée : mettre en lumière, par la vidéo, des hommes et femmes engagés dans des initiatives solidaires. « Je veux montrer le meilleur et le meilleur c’est quand on décide de mettre ses forces au service de l’autre. »


Lien vers la vidéo >>

Aujourd’hui, Frédérique est comblée ! Elle a produit près de 50 vidéos et son projet est reconnu à l’international. Enfin, plus que le succès, elle est en accord avec ses valeurs « Je ne suis plus que dans la vérité (…) la rencontre de qualité, c’est pas du blabla (…) c’est pas artificiel et ça, ça vaut de l’or ! »

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Quelle est votre SINGULARITÉ ?

Notre singularité est liée à nos talents, à nos dons particuliers…

Pour les faire émerger, voici une question qui peut vous être utile !

Qu’est-ce qui manquerait le plus au monde vous concernant si vous veniez à disparaître maintenant ?

Si vous avez identifié votre singularité, ce qui fait la différence, vous avez alors beaucoup plus de facilités à identifier votre projet de vie.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic Bréant

J’ai décidé de CHANGER DE VIE pour mener une ACTIVITÉ POSITIVE

Faire de son activité professionnelle une véritable ressource

Laure Bernard a changé de vie ! Elle a quitté son poste de directrice de MJC pour créer une boulangerie au sein de la ferme de son mari.

L’idée : s’impliquer pour faire bouger son territoire tout en menant une activité en accord avec ses valeurs.

Pour ça, Laure a décidé de :
– Reprendre des études pour apprendre le métier de boulangère
– Convertir sa ferme en agriculture biologique
– Approvisionner l’exploitation en semences anciennes et libres
– Installer un espace de production et de vente du pain sur place


Lien vers la vidéo >>

Et ça marche ! Après quelques mois d’activité, ils ont dû embaucher une deuxième personne au fournil pour répondre à la demande.

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Est-il HONTEUX de RÉUSSIR ?

Quand j’emmenais ma fille ainée au lycée, elle avait honte de rouler en Porsche et se cachait dans la voiture. Mon fils cadet n’amène pas ses copains à la maison parce qu’elle lui semble trop grande et luxueuse !

Est-il donc honteux de réussir ? N’est-il pas possible de voir grand, d’être authentique et de réaliser de belles et grandes choses pour l’humanité ? Aujourd’hui, j’aspire à être moi-même, authentique, même si j’ai encore des difficultés à ne pas me diminuer et à exprimer qui je suis, de peur de déranger les autres…

Nos parents nous ont souvent élevés en cherchant à développer notre modestie, alors que chacun d’entre nous a ses talents, ses dons uniques. Nous sommes venus sur terre pour activer pleinement notre grand potentiel, sans modestie mais avec humilité. Il ne faut pas confondre les deux.

Nous pouvons rester humbles tout en réussissant, tout en donnant le meilleur de nous-mêmes. Nous ne sommes pas mieux que les autres, nous ne sommes pas supérieurs aux autres. Chacun d’entre nous est simplement différent, et nous pouvons offrir autant que nous pouvons recevoir !

Et vous, êtes-vous prêt à activer pleinement votre potentiel tout en restant humble ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

J’ai décidé de CHANGER MA VIE de chef d’entreprise pour m’INVESTIR DANS LE CHANGEMENT de société

Se mettre au service du changement sociétal

Christophe Chenebault est passé d’une vie de chef d’entreprise minutée à une vie plus « slow » et pleine de sens : « Soit je continuais et je finissais sur un lit d’hôpital, soit je changeais radicalement. »

Pour ça, il a tout quitté pour « porter le message du changement positif partout où je peux« .

Et il n’a pas chômé !
– Création et animation de conférences
– Mise en place de rencontres « changer le monde » pour rassembler les acteurs
– Accompagnement des porteurs de projets
– Publication du livre « impliquez-vous », un mode d’emploi pour agir positivement au quotidien
– Création du printemps de l’éducation pour promouvoir des approches éducatives positives
– Publication d’un livre avec les indiens Kogis pour se relier aux peuples premiers
– Engagement auprès d’un projet de logement des SDF


Lien vers la vidéo >>

Résultat : sa vie est portée par le sens : « Maintenant je veux prendre le temps d’aller au fond des choses. Je suis passé d’un mode quantitatif au mode qualitatif. »

Bravo !

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

ÉCOUTONS nos intuitions

J’avais une grande expérience en immobilier et en hôtellerie ; la sécurité et la logique auraient voulu que je rebondisse dans cette voie. Pourtant, mon intuition me poussait totalement à participer à la création d’un monde meilleur en aidant les autres à trouver leur place.

Écrire un livre, créer un blog : cela me semblait complètement inaccessible, mais j’ai senti un appel et une grande force me poussant à réaliser ce défi, indépendamment de tout le reste.

Et vous, acceptez-vous de suivre votre intuition ?

Bonne journée,
Ludovic

Êtes vous totalement détaché du regard de l’autre ?

Il y a encore 3 mois, je n’aurais pas imaginé enregistrer cette vidéo.

Il m’a fallu prendre conscience qu’une partie de moi était encore sensible au jugement de l’autre.

C’est un coaching intuitif d’une de mes amies qui m’a révélé ce que je refusais de voir : accepter d’accueillir ouvertement ma passion pour l’immobilier.

Je vous souhaite une belle journée !
Ludovic Bréant

Pourquoi faire sa liste d’OBJECTIFS ?

À la fin de mes études, j’ai lu un livre de développement personnel consacré à la loi de l’attraction. Comme il était conseillé, j’ai fait une liste d’objectifs, précis et auxquels je croyais vraiment :
– une famille nombreuse ;
– une maison de plus de 300m² avec piscine ;
– une Porsche ;
– plusieurs entreprises ;
– plusieurs voyages à travers le monde chaque année.

J’ai rangé cette liste et je l’ai oubliée… jusqu’à mon déménagement dans la maison de plus de 300m², sept ans plus tard ! Tous mes objectifs s’étaient précisément réalisés. Mais attention, j’ai découvert plus récemment que notre bonheur ne dépend pas de circonstances extérieures ni de la réalisation de l’abondance matérielle… D’autant plus que nous nous attachons facilement à ce que nous possédons.

En aucun cas nos désirs ne doivent servir à combler un vide ou un manque. Pour ma part, ma soif d’accumulation de biens matériels me permettait de combler mon manque d’estime de moi.

Nous devons rester observateurs de nous-mêmes. En comprenant ce qui m’animait, en ressentant ce qui me faisait avancer à l’époque, j’ai pris conscience que mes désirs personnels, égoïstes, ne contribuaient ni à mon épanouissement, ni à la création d’un monde meilleur. En modifiant nos désirs, en les insérant dans une démarche globale, solidaire, soucieuse du bien-être de l’autre, en passant du « je » au « nous », nous pouvons découvrir la satisfaction de véritablement œuvrer à la construction d’un monde meilleur. Mais ce long processus nécessite d’abord un important travail sur soi…

Et vous, avez-vous fait une liste d’objectifs auxquels vous croyez vraiment ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic