L’ENFER, c’est les AUTRES disait Sartre ! Apprenez donc le SILENCE

Quand on agit, on s’attire les jugements positifs ou négatifs donc mieux vaut ne pas trop y prêter attention.

Quand on mène de grands changements dans nos vies, on se demande toujours à un moment ou à un autre ce que les autres vont penser. Notre entourage, nos connaissances, la société a toujours quelque chose à redire de nos agissements. Qu’ils soient bons ou mauvais, les jugements persistent.

Le mieux, c’est de réussir à ne pas y prêter attention. Réussir à se distancer des paroles des gens vous aidera à avancer et à garder l’énergie et la foi nécessaires pour pérenniser votre action.

Un bon conseil à prendre serait d’éviter de parler de vos projets à trop de personnes de votre entourage tant qu’il ne porte pas encore ses fruits.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

Transformez vos plus gros jugements en ATOUT pour AGIR

Les jugements, c’est tout ce que vous pensez de ces autres qui ont plus que vous ou mieux que vous : les « riches », les « dirigeants », ceux qui « ont le pouvoir », les « politiques », les « hypocrites », les « capitalistes ».

Notre conseil d’aujourd’hui : balayez tout cela.

Ces jugements ne font que vous retenir et en plus, vous empêchent d’accéder aux moyens dont jouissent ces catégories de personnes.

Demandez-vous peut-être pourquoi vous les condamnez et surtout ce que cela dit de vous.

Apprenez tout cela en consultant la formation Je Me Lance : 

>> CLIQUEZ ICI <<

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

N’ATTENDEZ pas que tout soit PARFAIT pour vous LANCER

Dans tout projet, le plus dur c’est de commencer.

Qui n’a jamais entendu quelqu’un lui raconter qu’il avait pour projet de réaliser telle idée mais qu’il/elle attendait le moment propice et que les conditions soient réunies ?
Tout le monde bien sûr !

Il faut réaliser qu’on ne peut pas passer sa vie à attendre et à finalement passer à côté d’elle ! Il est incroyable, le nombre de gens qui passe leur vie à attendre « le moment parfait ».

Il faut se rendre compte, que dans la vie, jamais rien n’est parfait et que le parfait n’existe pas.

Alors, qu’est-ce qu’on attend ? Lançons-nous !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

La foi en SOI est le meilleur combustible pour AGIR

Tout n’est pas perdu… bien au contraire !

Ayez confiance, nous avons réussi à nous porter jusqu’ici, il n’y a pas de raisons qu’on ne réussisse pas à continuer.

Apprenez à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, vous vous remercierez plus tard.

La pensée positive vous donnera de l’énergie et vous permettra d’avancer lorsque vous vous surprendrez à penser qu’il n’y a plus d’espoir et que tout est perdu.

Et n’oubliez pas, votre plus grand ennemi, c’est vous-même !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

PRENDRE SOIN DE SOI, c’est essentiel

Soyez fier de vous et ménagez vous. Cette semaine, vous faites quelque chose qui vous apaise et vous rend heureux.

Ce qui vous plaira, tout seul ou en famille, c’est à vous de voir ! Entourez vous de gens qui vous rendent fiers et soyez également fier de vous-même.

La première des choses à savoir pour le porteur de projet, c’est que s’il veut être convaincant, il faut qu’il soit convaincu lui-même et pour cela il faut que vous vous fassiez confiance et ce n’est pas une mince affaire.

Comme avec une autre personne, la confiance se travaille et vous faire confiance c’est travailler sur beaucoup d’émotions et de réactions. Il vous faut suivre un travail sur vous-mêmes et construire votre propre cheminement intérieur pour trouver votre amour-propre, votre confiance en vous, votre capacité à aimer et à être aimer, votre dignité et votre orgueil.

Vous ménager vous permettra de garder l’esprit clair et de vous accorder ces temps de réflexion et de bonheur.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

VIVRE DE SA PASSION c’est possible, on vous explique

Vivre de sa passion n’est pas tout le temps immédiat : vous pouvez de façon transitoire COMBINER une ACTIVITÉ LUCRATIVE avec une ACTIVITÉ EXISTENTIELLE.

Qui n’a jamais rêvé de vivre de sa passion ? N’a-t-on pas tous répondu, étant petits, à la question, qu’est-ce que tu voudrais devenir quand tu seras grand ? Artiste, chanteur, astronaute, explorateur, aventurier… !

Tous, nous avons voulu imaginer une activité qui occuperait notre temps et pour laquelle nous nous dédierions avec plaisir. Mais voilà le principe de réalité qui nous heurte de plein fouet aussitôt devenus de jeunes adultes.

Aujourd’hui, chez On Passe à l’Acte, nous voulons vous dire deux choses que vous savez peut-être ou que vous ne savez pas mais qu’il ne fera pas de mal de rappeler :

1. Vivre de sa passion, c’est possible
mais comme tout business, ce n’est pas immédiat ! Alors, ayant cette information en tête maintenant, ne vous découragez pas, partagez votre temps en combinant une activité lucrative et une activité existentielle. Ce n’est pas grave que ça ne se lance pas tout de suite, inutile de céder à la frustration, soyez patient et comme vous le savez : tout vient à point à qui sait attendre.

2. Ne perdez pas espoir et lancez-vous
Peu importe votre projet, à force de persévérance, il portera ses fruits et vous y arriverez. Aujourd’hui, l’heure n’est plus à l’attente chers entrepreneurs, elle est à l’action.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

AUTORISONS-NOUS à rêver car l’audace a du génie

« Il n’y a point de génie sans un grain de folie », c’est ce que disait Aristote, sous-entendant qu’être intelligent ne pouvait l’être que s’il pouvait faire preuve d’un peu de folie et de légèreté.

Aujourd’hui, on vous rassure : rêver c’est autorisé !

Qu’on soit porteur de projet, jeune ou encore PDG, n’oubliez pas de vous laisser rêver.

L’Homme a besoin d’espoirs et d’avenir pour avancer, ne l’oubliez pas.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

Aujourd’hui, on s’AUTORISE – Partie 2

S’autoriser À FAIRE ce que l’on juge

Juger l’oisiveté, la poésie et la dispersion m’indique que j’ai besoin de m’accorder des pauses, des vacances et davantage de curiosité pour ce que je ne connais pas.

Hier nous avons vu : s’autoriser À ÊTRE ce que l’on juge.
Deuxième temps, aujourd’hui on s’autorise À FAIRE des choses que l’on juge mal.

Par exemple : l’oisiveté, la poésie, l’art, le cinéma, etc. Il est commun de penser que « le temps c’est de l’argent » et qu’il ne faut pas perdre une minute. Ou encore, d’être tellement impatient d’obtenir des résultats qu’on ne perde plus une seconde. Mais il faut comprendre que notre cerveau est coriace et qu’il a besoin de beaucoup de repos pour fonctionner de manière optimale.

Un temps de pause par semaine, par jour ou par mois, à raison de quelques jours de vacances, ou d’un temps quotidien d’une heure ou deux ne vous retarderont pas et surtout vous permettront d’appuyer sur le bouton « pause » afin que vous recouvriez vos forces physiques et mentales. Vous n’en aurez que les idées plus claires et votre corps vous dira merci.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

Aujourd’hui, on s’AUTORISE – Partie 1

Hier nous avons vu la partie 1 : S’autoriser À FAIRE ce que l’on juge. Voici aujourd’hui la partie 2.

S’autoriser À ÊTRE ce que l’on juge

Juger l’argent et les leaders m’indique que je peux me donner davantage l’autorisation d’avoir de l’argent et d’être leader.

Aujourd’hui, on s’autorise à devenir comme les gens que l’on juge. Oui, vous avez bien lu ! Aujourd’hui, on commande et on devient riche !

Pourquoi ? Parce que c’est deux éléments permettent de porter les projets viables et pérennes. Et que pour la grande majorité des gens, leur acquisition les fera passer du côté obscur de l’échiquier sociétal. Du côté des oppresseurs, du côté richards, du côté des élites qui ont soif de pouvoir. Et vous, vous ne voulez certainement pas ça.

Vous, vous êtes différents, vous êtes quelqu’un de bien. Et c’est vrai. Vous l’êtes, mais pour autant cela ne veut pas dire qu’eux ne le sont pas juste parce qu’ils possèdent des moyens conséquents et qu’ils savent comment diriger un projet, bien au contraire. C’est nécessaire.

À vous de voir maintenant, si vous seriez d’accord pour acquérir les moyens de porter votre projet tout en restant fidèle à vos principes ou si vous vous perdrez pour d’autres chemins en cours de route. Toujours est-il qu’il vous faut nécessairement ces moyens alors on arrête de juger et on se met au boulot !

Demain, nous verrons comment s’autoriser À FAIRE ce que l’on juge.

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.

CÉLÉBREZ CHAQUE petite RÉUSSITE

Un petit pas pour l’Homme, un grand pour l’Humanité

Chers Porteurs de Projet, Chers Entrepreneurs, Chers lecteurs,

Voici un conseil qui consiste à vous encourager dans les démarches que vous êtes ou que vous voulez entreprendre et à vous dire que nous vous soutenons, chaleureusement et du fond du cœur.

Pour la réussite de votre projet et pour atteindre la plénitude et pourquoi pas le bonheur, n’oubliez pas de célébrer chaque petite victoire, chaque petit succès, chaque nouvelle rencontre.

Soyez fier de vous même, soyez fier des valeurs que vous portez et de l’entreprise que vous menez.

N’oubliez pas que c’est brique par brique et pierre par pierre que murs et châteaux se sont construits.

Dans les moments d’incertitude, faites un tour sur le site web OnPasseAlActe.fr et découvrez toute la communauté d’entrepreneurs qui vous redonnera le moral et vous permettra de repartir du bon pied !

Bon courage à tous !

Si vous souhaitez vous abonner à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, remplissez le formulaire ci-dessous.