J’ai décidé de QUITTER MA VIE DE COMMERCIAL en grande entreprise POUR ME RECONNECTER À MOI-MÊME

Accepter sa sensibilité et en faire une force

Alexandre Daval a décidé de changer de vie pour vivre et ressentir les choses.

Il a accepté sa sensibilité et l’utilise comme un point de départ à toute construction. Aujourd’hui, il incarne beaucoup plus sa vie et met en oeuvre des choses qui lui correspondent.

« A partir du moment où l’on a une posture différente, où l’on se rapproche de qui on est, le hasard fait que l’on croise les gens qui rentrent en résonance. »

Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé DE ME CONSACRER à des PROJETS DE SENS

S’engager pour ses valeurs et s’épanouir pleinement

Véronica Agurto Meijia travaillait pour une multinationale dans le pétrole et ne se sentait pas en accord avec ses principes : « Depuis le début de ma carrière d’informaticienne, je trouvais que je n’étais pas à ma place. »

Pour remédier à ça, elle a quitté son CDI et s’est lancée en tant qu’indépendante pour travailler sur des projets ayant du sens pour elle.


Lien vers la vidéo >>

Ce changement de cap lui a permis :

  • De monter un réseau d’associations militant pour le droit des femmes
  • De co-créer un réseau pour celles et ceux qui travaillent autour de la santé des femmes afin de leur donner plus de visibilité

Aujourd’hui Véronica a réussi à donner plus de sens à sa vie : « pour la première fois de ma vie je sens que je suis en accord avec moi-même. »

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de SUIVRE MA VOCATION en médecine naturelle alors que j’avais une autre carrière toute tracée

Changer de vie pour suivre ses aspirations profondes

Michel Dogna était pilote d’avion et rien ne le destinait à la médecine et au journalisme. Mais en prenant en main la santé de sa fille il réalise que sa véritable vocation est de soigner les autres :  » je me sens bien quand je soigne ». Il décide alors de changer de vie, de se former en naturopathie et il passe le diplôme d’Heilpratiker, devenant le précurseur de la médecine holistique en France !

« On ne peut pas refuser un destin (…) les gens qui sont mal dans leur peau, souvent, c’est parce qu’ils ne sont pas là où ils doivent être ».

Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai DÉMISSIONNÉ pour exercer un métier qui soit PROCHE DE MES VALEURS

Repenser son métier

Simon a décidé de bien vivre son métier ! Pour ça il a quitté le monde de l’entreprise traditionnelle pour s’investir dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.

L’idée : gagner sa vie tout en innovant et en œuvrant pour le bien commun.

Convaincu du fort potentiel « énergie renouvelable » du territoire Languedoc-Roussillon, il a créé la société coopérative Enercoop LR, qui fournit exclusivement de l’électricité issue d’énergies renouvelables. « Ce que j’avais envie, c’était faire ce qui me semblait juste à l’époque, c’est à dire faire en sorte que les énergies renouvelables puissent trouver une place en France. »

Aujourd’hui Enercoop LR approvisionne des centaines de foyers, à la grande satisfaction de Simon qui est convaincu que le changement est possible !

Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER MA VIE DE CADRE ultra dynamique pour vivre mieux, quitte à DIVISER MON SALAIRE PAR TROIS.

Choisir le sens plutôt que l’argent

Daniel était ingénieur dans une grosse entreprise. Au bout de 10 ans, il a réalisé que sa vie n’en était en fait pas une : « Quand je dormais, il arrivait que je doive changer mes draps la nuit tellement je transpirais : le stress ! Tu t’en rends même pas compte, t’es dedans… moi je pensais que c’était normal »

Il a donc décidé de changer de vie : « à partir de maintenant je vais faire ma boîte à mon image et où on ne raisonne pas argent ». Il a créé Robin des Toits, une agence immobilière solidaire.

Lien vers la vidéo >>

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER UNE VIE PROFESSIONNELLE confortable pour SUIVRE MES ASPIRATIONS profondes

Savoir s’écouter pour vivre une vie qui a du sens

Pendant 10 ans, Frédéric Laloux a été consultant dans un cabinet prestigieux. Il croyait avoir trouvé sa voie, son plan de carrière étant tout tracé « mais c’était comme si la vie me disait : ça c’était super, mais ce chapitre est fini ! »

Il a alors décidé de ne plus envisager sa vie professionnelle comme un plan de carrière. « Je ne devais plus réfléchir à ce que devait être mon prochain métier mais me demander qu’est-ce que je pourrais faire maintenant qui aurait le plus de sens pour moi. »

Cette décision a donné 2 initiatives :

  • Le développement de la communication connectée avec les bébés (menée conjointement avec sa compagne et sa petite fille)
  • Une étude sur un nouveau paradigme de gestion des grandes entreprises (reinventing organizations)

Lien vers la vidéo >>

Résultat : Frédéric vit en accord avec ses valeurs : « Peu de questions se posent car il n’y a rien que je pourrais faire qui aurait plus de sens que ce que je fais aujourd’hui. »

J’ai décidé de montrer qu’on peut CHANGER DE VIE pour se réaliser

Oser changer de vie pour trouver sa voie

Journaliste pendant 14 ans sur une radio nationale, Olivier a décidé de quitter son travail. « Ce n’était pas la pire métier du monde, mais ça n’était simplement pas le mien« .

Son projet : revenir à ce qui l’animait depuis toujours, raconter des histoires. Et après avoir écrit des textes de slam en amateur pendant quelques années, il a choisi de se lancer le défi d’en faire son métier !

Résultats :
– Après de longs mois de formation intense et courageuse, Olivier se lance et sort ses premières vidéos de slam
– Le succès arrive vite, les dates de concert s’enchainent et Olivier crée sa propre entreprise
– Il se sent complètement heureux et épanoui
– Il sort son premier album « Le Meilleur pour la fin », un clin d’oeil à la façon dont sont réalisés ses clips et ses textes, pensés comme des petits films avec un retournement de situation à la fin (twist).


Lien vers la vidéo >>

« Sur le plan financier, je vis aujourd’hui à 100% de ma musique. Principalement grâce aux concerts, mais aussi aux ateliers d’écriture slam que j’anime dans des collèges, des lycées, des hôpitaux ou des prisons. Les ventes d’albums, quant à elles, sont plutôt un instrument de mesure de satisfaction du public, qu’une réelle source de rémunération. »

Afin d’illustrer un des changements de vie l’ayant fortement inspiré, il a réalisé un clip qui montre qu’il est possible de changer de vie pour trouver sa voie, avec l’exemple de François-Xavier Demaison, un ex-trader devenu comédien.

Sources : zeVillage.net, oser-rever-sa-carriere.com

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.

J’ai décidé de QUITTER MON EMPLOI DE CARRIÈRE de chef de projet immobilier pour METTRE MES COMPÉTENCES AU SERVICE d’un projet de sens

Mettre ses compétences au service d’un projet de sens

Après une carrière de chef de projet dans l’immobilier, Constance de Alexandris a décidé de suivre ses convictions et apirations personnelles en mettant ses compétences au service d’un projet de sens : le développement d’éco-systèmes alimentaires durables dans nos villes.

« J’ai quelque chose à dire, à apporter, à travers mon prisme, à travers ce que je sais faire. »

Résultats :
– Une découverte de potentiels et de talents qu’elle ne se connaissait pas encore.
– Une vie très intense, riche de rencontres et de possibles.


Lien vers la vidéo >>    (Note : nous avons rencontré des problèmes techniques lors de l’interview ayant entrainé des dégradations de l’image. Nous nous en excusons, et avons tenu à diffuser tout de même ce témoignage que nous trouvons important.)

Pour Constance, ce changement de vie nourrit son sentiment « d’être à sa place, d’apporter sa pierre à l’édifice : c’est un sentiment qu’on n’a pas en tant que salarié » .

Un conseil ? « Il faut s’écouter, il faut se faire confiance. (…) il faut s’autoriser à diffuser sa propre lumière pour rayonner sur les autres ».

Pour recevoir plus de vidéos inspirantes, inscrivez-vous à la newsletter de ON PASSE À L’ACTE, en remplissant le formulaire ci-dessous.