INTELLIGENCE NUTRITIONNELLE – Respirer & accueillir les émotions

ZEN & PERFORMANT – Entraînez votre Intelligence Nutritionnelle
Aujourd’hui toutes les sciences : biologie, médecine, génétique, neurobiologie, psychologie… convergent pour affirmer que notre santé se joue en très grande partie au niveau de notre flore intestinale et parlent même depuis quelques mois de « révolution microbiote ». En intégrant psychologie, comportement et alimentation, l’Intelligence Nutritionnelle re-connecte, en conscience, la communication de l’axe cerveau-intestin-microbiote pour notre plus grand bénéfice.

Respirer & accueillir les émotions

Les émotions, qu’elles nous soient propres ou celles de notre entourage, sont ressenties au niveau des récepteurs neuronaux de notre ventre: le système nerveux entérique appelé aussi deuxième cerveau.

Elles impactent de manière très forte notre système digestif. Une peur intense peut, dans des cas extrêmes, aboutir à la vidange de tout notre système gastrique et intestinal (nausée ou diarrhée). Des situations de stress peuvent couper l’appétit ou au contraire induire une alimentation compulsive.

Ce sont des réflexes ancestraux , qui permettaient de faire face à un danger vital ou s’adapter à des situations exceptionnelles. Ces scénarios d’un autre temps sont ancrés profondément dans notre inconscient.

Nous continuons, tout au long de notre vie, mais surtout durant notre enfance, à inscrire de nouvelles boucles de régulations émotionnelles impliquant l’axe de communication cerveau – intestin – microbiote.

Ainsi la colère, l’anxiété ou la joie vont moduler les conditions de vie du microbiote au sein de notre système digestif (durée et intensité des contractions intestinales, acidité, abondance des sécrétions gastriques, niveau d’oxygénation, etc.). Certaines familles de notre flore vont être favorisées par ces nouvelles conditions et d’autres vont au contraire diminuer voire disparaitre. Ces modifications vont à la fois déséquilibrer notre microbiote et souvent diminuer notre énergie.

Toutes le techniques de gestion consciente des émotions visant à diminuer le stress vont dans le sens d’une flore intestinale en bonne santé et donc d’un équilibre énergétique préservé.

Mon astuce : en cas de ressenti émotionnel fort au moment du repas (peur, colère ou anxiété), je n’ajoute pas de nourriture au magma émotionnel qui s’agite dans mon intestin. Je porte mon attention sur l’accueil de mes émotions puis l’abaissement de mon niveau de stress par la respiration. Ces quelques minutes de retard à table s’avèrent précieuses pour la suite de la journée.

Pour recevoir plus d’informations sur l’intelligence nutritionnelle, remplissez le formulaire ci-dessous.